2010-12-31 - OROMIN Senegal appuie des projets horticoles à Saraya

La Compagnie minière OROMIN Senegal est, à l'instar des autres compagnies major canadiennes évoluant dans le secteur minier en Afrique de l'Ouest, très respectueuse d'une bonne application de sa politique de responsabilité sociétale (RSE).

 

A cet effet, et dans le cadre de son engagement sociétal et du respect de ses engagements au profit d'un mieux être des populations de la Communauté rurale de Saraya situées à proximité de la mine prochainement en exploitation, OROMIN Senegal va appuyer la réalisation de plusieurs projets horticoles et agricoles dans les villages de Khossanto, Madina Sabodola, Sabodola village, Dindifa, Mamakhono, dans le Sud Est du Sénégal.

 

PhotoOrominAgroCette décision prise par les dirigeants de OROMIN Senegal fait suite à une mission d'inspection et d'études effectuée par M.Ibrahima BA, chargé des projets sociaux de OROMIN dans la zone d'intervention minière, en compagnie du responsable du Service  Départemental de  Développement Rural (SDDR) de Saraya, M.Samba SABALY  et du représentant de l'Agence Nationale de Conseil Agricole et Rurale (ANCAR) de Saraya, M.Lansana DIEDHIOU, conseiller en techniques agricoles au niveau de la SODAGRI.     

 

Le Programme agricole et horticole qui va être mise en place par OROMIN Senegal s'inscrit en appui de la politique nationale de lutte contre la pauvreté et de soutien au monde rural.

Malgré les potentialités agricoles qui existent dans cette zone, la production reste faible. Dans un souci de booster la filière maraîchère et rizicole, la société Oromin affiche une volonté manifeste d'investir concrètement dans ce secteur en collaboration avec les acteurs de développement du monde rural.

 

L'objectif général du programme est de développer l'agriculture dans la zone d'intervention de la société Oromin afin de contribuer à la réduction de la pauvreté, à l'autosuffisance alimentaire et au développement local durable, mais également de montrer qu'il existe d'autres perspectives que l'orpaillage traditionnel qui est une activité contraignante à laquelle s'adonnent  les populations locales.

La Société OROMIN compte dans le cadre de ce programme s'appuyer sur des partenaires comme le SDDR  de Saraya, qui comprend une équipe pluridisciplinaire de techniciens spécialisés en agriculture.

 

La présente mission a permis aux producteurs horticoles des villages ciblés (en particulier les femmes) de bénéficier des conseils en techniques culturales délivrées par les techniciens du SDDR.

Elle a permis de découvrir qu'en plus de l'or, cette zone regorge d'un véritable potentiel agricole non valorisé de groupements de femmes dynamiques à l'image des femmes du village de khossanto.

 

Plusieurs contraintes au développement de l'horticulture et du maraîchage ont été relevées :

  • La non maitrise des itinéraires techniques des différentes spéculations et du calendrier cultural.
  • La non disponibilité d'un statut juridique de certains groupements féminins et/ou l'inexistence de structuration des organes dirigeants.
  • Le manque de matériel agricole nécessaire pour certains groupements.

 

Pour accélérer le développement économique des villages ciblés, le programme agricole et horticole de OROMIN Senegal interviendra sur les axes suivants :

 

1- Appui à la production maraîchère : l'objectif est de booster de manière significative ce secteur dans la zone d'intervention de la société OROMIN. La stratégie vise à développer un appui qui se veut pérenne avec une production destinée à l'autosuffisance des populations et à la commercialisation. S'agissant du volet commercialisation, la future mine d'or exploitée par OROMIN pourra ainsi bénéficier directement de la proximité de ces exploitations agricoles pour l'approvisionnement en alimentation de son personnel (dimension « Achat locaux » de la norme Iso 26000 sur la RSE).

Contribution de la Société OROMIN : mise en place de tous les intrants nécessaires

 

2- Formation axée sur les résultats et Encadrement de proximité des producteurs maraîchers : le renforcement de capacités des maraîchers se fera de manière pratique grâce à la formation et à un encadrement de proximité permettant ainsi aux producteurs de capitaliser les donnés acquises pour une production accrue et  de qualité.

 

3- Appui à la production rizicole : Le riz est l'aliment de base pour plus de la moitié de la population de la zone de Sabodola. L'appui à cette filière permettra de contribuer à l'autosuffisance alimentaire en riz, et à  la réduction de la pauvreté.

Une action sur le plan organisationnel et technique sera élaborée autour de cette filière pour les groupements des femmes du village de Sabodola.

 

4- Appui à l'arboriculture fruitière : La zone de Sabodola regorge d'immenses potentialités pour l'arboriculture fruitière mais paradoxalement, il n'existe aucun verger dans cette localité.

Oromin compte s'investir pleinement pour la promotion de la culture fruitière dans cette localité. Un travail préliminaire de sensibilisation et de dynamique organisationnelle autour de cette filière sera mené sur le terrain.

Le choix des emplacements des vergers et le  suivi de l'encadrement rapproché des arboriculteurs seront assurés par l'équipe technique du SDDR.

 

5- Dispositions environnementales : les activités décrites seront réalisées en conformité avec les règles environnementales. Pour répondre à cette conformité environnementale  l'accent sera mis sur la fertilisation biologique, l'utilisation des engrais naturels notamment du compost, et la protection  biologique des cultures maraîchères