2011-01-30 - CBAO Groupe Attijariwafa bank expose des œuvres d'Art dans le cadre de la RSE

Comme chaque année au mois de Janvier, CBAO Groupe Attijariwafa bank organise à la résidence de l'Administrateur Directeur Général un cocktail au profit des clients et partenaires de la banque.

 

C'est ainsi que le 13 Janvier 2011 que M.Abdelkrim RAGHNI, Administrateur Directeur Général de CBAO Groupe Attijariwafa bank, a délivré un message annonçant la décision de la banque, filiale sénégalaise du Groupe bancaire marocain, de tracer «un trait d'union avec l'Art contemporain au Sénégal» par la promotion d'artistes sénégalais.


Mr RAGHNI a rappelé lors de ce message que CBAO est particulièrement attentive au facteur culturel et à son rôle essentiel dans le processus de développement du Sénégal qui a enregistré en 2010 de nombreux évènements culturels de dimension internationale :

  • L'inauguration du Monument de la Renaissance Africaine le 3 Avril 2010,
  • La tenue de la 9ème édition de la Biennale de l'Art Africain Contemporain du 7 Mai au 7 Juin 2010,
  • Et enfin, en point d'orgue, l'organisation de la 3ème édition du Festival Mondial des Arts Nègres du 10 au 30 Décembre 2010

 

Tout ceci conforte CBAO Groupe Attijariwafa bank dans sa volonté de soutenir la créativité, notamment dans le domaine des arts visuels, expression artistique dont Dakar semble être la Capitale africaine avec la biennale DAK'ART. Une telle volonté se nourrit naturellement, selon M.RAGHNI, de l'option du Groupe de constituer un patrimoine artistique par des acquisitions périodiques et des expositions temporaires au sein du siège.

 CocktailCbao2011

C'est fort d'une conviction fécondante et mutuelle entre la culture et l'économie en général, et l'art et l'entreprise en particulier, que CBAO Groupe Attijariwafa bank dispose aujourd'hui de plusieurs œuvres d'artistes sénégalais. Une collection qu'elle entend enrichir progressivement, d'abord pour améliorer l'environnement de travail de ses agents, ensuite pour soutenir la créativité des artistes. D'autres actions sont à l'étude et devraient porter sur l'organisation périodique d'expositions individuelles et collectives dans les locaux de la banque, des ateliers de créations réunissant des artistes sénégalais et de pays d'implantation du Groupe Attijariwafa bank, etc...

 

Cette soirée organisée par CBAO Groupe Attijariwafa bank a mis en exergue cinq (5) jeunes artistes sénégalais, tous diplômés de l'Ecole Nationale des Arts et dont le parcours est pleins de promesses, dira M.RAGHNI. Il s'agit de :

  • Fatou Marie Françoise AW, née en 1977 à Dakar et compte participations à plusieurs expositions internationales à Washington (Mbari Institute et Galerie Serengheti), en Suisse (Winterhur). Lauréate de la 1ère édition du concours Cuomo de Monaco en France en 2008.
  • Barkinado BOCOUM, né en 1978 à Kaolack, obtient le prix 2010 de l'Organisation Internationale de la Francophonie
  • Seydou DIEDHIOU, né en 1971 à Ziguinchor, Lauréat du concours WAPI section Arts visuels organisé par le British Council.
  • Mamadou FAYE, né en 1980 à Dakar, présents dans plusieurs expositions dont Goree Regards en 2009 à Dakar, en Espagne (Centro de Cultura Antiguo Instituto), en Allemagne (Aachen)
  • Cheikh KEITA, né en 1978 à Saint Louis, lauréat en 2008 du premier prix Cuomo de Monaco en France

 

 M.RAGHNI indiquera percevoir leurs propos comme une somme de projections qui convergent avec harmonie vers le développement durable. Qu'il s'agisse de la protection de l'enfant avec KEITA, du rôle de la femme revendiqué par AW, de l'économie rurale selon DIEDHOU, de l'exploitation de nos potentialités intellectuelles et matérielles que prône BOCOUM, de l'hymne à la solidarité chère à FAYE, il s'agit en somme d'un seul et même appel au travail pour une croissance au profit du plus grand nombre.

 

N'est ce pas là une de nos raisons d'être ? S'interrogera M.RAGHNI. «Il s'agit dès lors de maintenir le lien entre nous et ces porteurs d'espoir afin que la conscience que nous avons de nos missions respectives soit chaque fois plus grande, afin que la conviction qui nous anime dans l'exercice de nos responsabilités soit chaque fois plus forte».