2011-10-26 - Atelier RSE de Kédougou

La Ville de Kédougou (à 700 km de Dakar) située dans une zone aurifère (Région de Kédougou) a accueilli le 28 Septembre 2011 sa première journée de promotion sur la Responsabilité Sociétale d'Entreprise (RSE).

Cette journée a été marquée par un atelier organisé par le Ministère des Mines, de l'Industrie, de l'Agro industrie et des PME (MMIAPME) en partenariat avec la Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Kédougou (CCIAkdg), avec le soutien de RSE Senegal, l'Ambassade du Canada au Sénégal et le Secrétariat Permanent du Comité d'Orientation et de Suivi de la Stratégie de Croissance Accélérée (SCA).

 

KedougouOfficielL'atelier RSE qui a démarré à 9h30 dans la salle de la Mission Catholique a été rehaussé, tant à l'ouverture que durant toute la durée des travaux, par la présence du Ministre d'Etat, Ministre des Mines, de l'Industrie, de l'Agro industrie et des PME, M.Abdoulaye BALDE, du Maire de la Commune de Kédougou et Ministre de la Communication, M.Moustapha GUIRASSY, de l'Ambassadeur du Canada au Sénégal, M.Perry CALDERWOOD, de M.Mamadou Hadji CISSE, Président de la CCIAKdg, de M.Ibrahima WADE, Secrétaire permanent de la SCA, de M.Philippe BARRY, Coordonnateur de RSE Senegal et des représentants du Gouverneur et du Président du Conseil Régional.

 

KedougouPhBLe thème central de cet atelier "l'Intégration de la RSE dans les politiques d'achats locaux des compagnies minières de la Région de Kédougou" a mobilisé, à travers une approche inclusive et participative souhaitée par le Ministre d'Etat, environ 200 participants parmi des dirigeants de compagnies minières, des représentants des acteurs économiques et sociaux de la Région de Kédougou : élus et opérateurs économiques de la CCIAkdg, Chambre des métiers, associations de jeunes (ONCAV, ODCAV), Structures publiques locales, Société civile (ADAC, ONG La Lumière), représentants du Conseil régional et du Conseil municipal, médiateur de la République, structures publiques (DPME, BMN, ADEPME, MIFERSO, DMG, etc, presse.

 

Les travaux modérés par M. Ibrahima WADE, Secrétaire ¨permanent de la SCA ont été précédés d'une série de communications portant sur :

- les objectifs attendus d'une politique nationale en faveur des achats locaux dans le secteur minier, par M.Ousmane CISSE - Directeur des Mines et de la Géologie,

- les grandes lignes de la politique nationale de développement de la PME, par M.Ibrahima DIOUF - Directeur des PME,  

- la politique de développement de l'entrepreneuriat autour du secteur des mines, par Mme Marie Thérèse DIEDHIOU - Directrice générale de l'ADEPME,

- les perspectives d'exploitation des mines de fer de la Falémé, par M.Birame DIOUF - Directeur Général de MIFERSO,

- la présentation du projet USAID/Yaajeende visant à assurer le développement des PME locales tout en renforçant les relations productives entre le secteur privé et les acteurs locaux, par Mr  Christophe POUBLANC, Manager Operations de Terrain & Specialiste Value Chain 

KedougouMBambara-et la restitution par Mlle Marina BAMBARA d'une étude commanditée par RSE Senegal avec l'appui technique de l'Institut des Sciences de l'Environnement (ISE/UCAD) et l'appui financier de la Coopération Technique Allemande (GIZ), intitulé "Etude exploratoire sur les relations d'affaires entre compagnies minières et acteurs économiques locaux de Kédougou".

 

Il ressort des différents exposés que :

  • la faible capacité opérationnelle des acteurs économiques locaux de la Région de Kédougou est un frein majeur à la construction de relations d'affaires durables avec les compagnies minières présentes sur le territoire;
  • la mise en oeuvre d'un programme de développement et d'encadrement de l'entrepreneuriat local par l'Etat et ses partenaires publics et privés est le seul gage d'un développement économique local accéléré et durable bâti à partir d'une réponse locale aux achats des compagnies minières.

 

KedougouPublicS'en est suivi un débat général qui a permis de soulever une série de doléances de la part des différentes catégories socio professionnelles de la Région ayant pris part à l'atelier. Ces doléances ont porté surtout autour des problèmes liés :

  • au recrutement des jeunes de la Région (jeunes sortant du lycée technique et jeunes sans qualification) dans les compagnies minières,
  • à la formation des jeunes de la Région à des métiers qualifiants
  • à la nécessité d'un dialogue entre les compagnies minières et les élus de la Région (Chambre de Commerce, Conseil régional, etc..)
  • au mécanisme de collecte des fonds du Programme Social Minier et la clé de répartition
  • à l'insécurité dans les zones d'orpaillage artisanal
  • au défrichage des surfaces cultivables pour l'extraction minière
  • au manque de relation des compagnies minières avec les media

 

Les représentants des cinq (5) Compagnies minières ont également pris la parole : Terangagold (Issa DABO), Rangold (David MBAYE), Oromin (Michel MARCEAU), Bassari Resources (Moussa DJIBA), Segimar (Mohamed NDIAYE)

Ils se sont félicités de la tenue de cette rencontre qui regroupe tous les acteurs socio économiques en présence de leur ministre de tutelle. Ils ont rappelé que d'importants efforts ont été déployés ces dernières années et même ces derniers mois pour améliorer leur communication avec les populations locales.

La question fondamentale est aujourd'hui le niveau de réponse des populations face aux ambitions de développement économique de la Région, sachant que les compagnies minières ne peuvent pas résoudre la question de l'emploi des jeunes par le recrutement en contrat de travail. La seule solution réside dans la capacité des jeunes à répondre à la sous-traitance et aux achats générés par les compagnies minières.

Les représentants des compagnies minières, tout en se félicitant du thème de cet atelier "Intégration de la RSE dans les politiques d'achats locaux des compagnies minières de la Région de Kédougou" ont exprimé leur volonté d'accompagner tous projets et actions de développement et d'encadrement visant l'entrepreneuriat local et la formation professionnelle, afin que les compagnies minières puissent enfin trouver des professionnels et techniciens fiables et crédibles.

D'ores et déjà, ils se sont engagés à prendre une part active à la semaine économique de Kédougou qui sera organisée par l'ADEPME au mois de Novembre 2011 autour du potentiel des filières à développer dans la zone de Kédougou.    

 

KedougouMinistreA l'issue de la série de questions, le Ministre d'Etat Abdoulaye BALDE a tenu à apporter des réponses à toutes les interrogations et à rappeler les actions menées par son Département pour non seulement accélérer les investissements miniers au Sénégal mais également accompagner les élus locaux et les catégories socio professionnelles dans le développement économique de la Région de Kédougou.

 

Avant de conclure, le Ministre d'Etat Abdoulaye Baldé a déclaré que les conclusions de cet atelier seront immédiatement suivies d'effets pour ce qui concerne l'emploi et l'insertion des jeunes dans le milieu professionnel et le développement des TPE/PME locales. Il a ainsi instruit ses services :

  • d'organiser une Semaine de l'Entrepreneuriat à Kédougou dès le mois de Novembre 2011 qui permettra d'identifier en collaboration avec les miniers et les autres acteurs économiques les filières porteuses,
  • de réfléchir à la mise en place d'un mécanisme de financement des GIE et petites entreprises intervenant en sous-traitance pour les compagnies minières,
  • de préparer l'organisation un forum économique devant aboutir au lancement d'un programme national sur la sous-traitance dans le secteur minier,
  • de lancer une étude d'opportunité et de faisabilité pour la création d'une Ecole des Mines implantée dans la Région de Kédougou.