2012-03-29 - La RSE pour un Nouveau Type d'Entreprises (NTE)

Le processus électoral vient de prendre fin au Sénégal avec l'élection ce 25 Mars 2012 d'un nouveau Président de la République, en la personne de M.Macky SALL.

 

Le nouveau mandat présidentiel devra consacrer à l'instar d'un Nouveau Type de Sénégalais (NTS) l'émergence d'un Nouveau Type d'Entreprises (NTE), empreintes de valeurs fortes et porteuses des principes de Responsabilité Sociétale.

 

Fini les entrepreneurs qui restreignent le rôle de l'Entreprise à une organisation dont la vocation est tout simplement de produire et  commercialiser pour réaliser un profit à redistribuer aux actionnaires!

 

La priorité des politiques à mener par les Gouvernements des pays d'Afrique de l'Ouest consiste désormais à appuyer et valoriser les Entrepreneurs qui dépassent le stade d'opérations sociales et de mécénat ponctuelles pour intégrer dans leur système de gouvernance, de façon holistique, des considérations économiques, sociales, environnementales et surtout des micro projets de Développement Durable à même de répondre à la fois à la recherche d'une augmentation du profit de l'entreprise et aux préoccupations des populations en ce qui concerne la lutte contre la pauvreté.

 

C'est là tout le vrai sens de la RSE, la RSE stratégique, qui devient un peu partout dans le monde un sujet d'intérêt traité souvent hors du continent africain dans de grandes rencontres internationales. En Afrique francophone, on peut toutefois compter sur quelques rencontres significatives organisées au Maroc par le patronat (CGEM), au Sénégal par l'Initiative RSE Senegal et au Cameroun par le patronat (GICAM).

 

Ces initiatives préfigurent l'état d'évolution du concept de la RSE dans ces pay :

 

Au Maroc, les fondamentaux sont déjà bien posés pour faciliter une appropriation de la RSE par les entreprises. La création du Label RSE en Décembre 2006 et du Club des entreprises labellisées RSE en Février 2011 traduit bien la volonté des dirigeants de la CGEM de s'inscrire dans une véritable stratégie RSE, qui porte aujourd'hui ses fruits. En effet, début Février 2012, le Maroc compte déjà 40 entreprises labellisées RSE par la CGEM avec une majorité de PME locales. On peut déjà supposer qu'une telle stratégie RSE servira de levier aux autorités marocaines pour :

-accroître les exportations et les investissements des entreprises marocaines à l'étranger, et en Afrique en particulier, à l'instar du modèle de la Stratégie RSE du Canada pour les industries extractives,

-ou protéger le tissu industriel marocain contre les importations de produits concurrents fabriqués par des entreprises ne répondant pas à des normes sociales, environnementales et sociétales universelles.

 

Cette «success story» à la marocaine doit servir d'exemple pour les dirigeants d'entreprises et d'organisations des pays de l'Afrique de l'Ouest.

 

Au Sénégal, le processus de vulgarisation de la RSE suit lentement son cours avec notamment la consolidation en 2012 du groupe d'entreprises soutenant l'Initiative RSE Senegal (18 entreprises à fin Mars 2012) et surtout depuis 2011 les premières entreprises issues de ce groupe qui ont engagé des chantiers spécifiques sur la RSE bâtis autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 :

 

TableauDemarcheRSEsenegalMars2012

Les premières leçons tirées de l'exercice de construction d'une démarche RSE concernent la mise en œuvre. Elle nécessite :

 

-un engagement fort et un suivi important de la Direction générale tout au long du processus

-une mobilisation et une motivation aussi forte des membres du Comité RSE

-surtout une bonne compréhension des membres du CODIR et du Comité RSE sur le vrai sens de la RSE dans un contexte économique et social sénégalais, afin de bien percevoir l'intérêt de la RSE comme une opportunité de faire adopter des comportements plus responsables dans l'entreprise et afin de considérer également les projets de développement durable comme des leviers de développement de l'entreprise

-mais également un renforcement des capacités des membres du Comité RSE sur l'approche de conception et de mise en œuvre des projets de développement durable.

 

Les projets RSE sur lesquels travaillent les Comités RSE de ces entreprises touchent aussi bien des cibles internes qu'externe à l'entreprise, et répondent à diverses priorités nationales dans les domaines de l'Entrepreneuriat (accompagnement d'entrepreneurs et producteurs), de la Sécurité alimentaire et de la Nutrition, de la gestion des Déchets, de la Prévention et Sécurité routière, de la promotion de l'Ecologie et des Energies renouvelables, de la promotion de l'Achat et du Consommer local, etc...

 

Autant de domaines qui méritent toute l'attention des plus hautes autorités du pays. L'Entreprise peut devenir ainsi un véritable acteur, voire un initiateur de Développement Durable, si bien entendu les pouvoirs publics comprennent eux aussi les attentes et intérêts de ce Nouveau Type d'Entreprises (NTE) qui émergent au Sénégal et dans la sous-région.

 

2012, avec la tenue du Sommet RIO+20 et l'émergence de Gouvernements ouest africains plus à l'écoute de la RSE et plus à l'écoute des conditions qui en permettront une plus grande vulgarisation, devrait marquer l'émergence de ce Nouveau Type d'Entreprise (NTE), tant attendu, surtout au niveau des PME locales !