2008-01-27 - la SAR au Colloque d'Abidjan sur la Santé et la Sécurité au Travail

Du 28 au 30 novembre 2007 s'est tenu à l'hôtel TIAMA à Abidjan sous l'égide de l'Association des Raffineurs Africains (ARA) un colloque sur la santé et la  sécurité au travail.

 

La Société Africaine de Raffinage (SAR) y était représentée par 5 collaborateurs.

 

Ce colloque a réuni 37 participants en provenance de Côte d'Ivoire (17), du Sénégal (5), du Congo (1), du Cameroun (2), du Nigeria (3), de la Tunisie (1), de la France (1), du Gabon (1), du Niger (3), du Ghana (1), du Soudan (2). Les délégations comprenaient des médecins du travail, des responsables des ressources humaines et des services de sécurité environnement.

 

Le thème choisi se justifie par les modifications continuelles des procédés de raffinage, qui vont avec les risques sur la santé des travailleurs mais aussi sur la sécurité des installations.

 

L'analyse de différents aspects de la pratique de la santé et de la sécurité au travail dans les raffineries africaines par les experts, devra conduire à formuler des recommandations qui une fois appliquées vont assurer la sécurité des raffineries mais également  la santé des travailleurs.

 

Ce colloque a enregistré plusieurs communications selon la programmation suivante :

 

Session 1 : la pratique de la santé et sécurité au travail

-Pratique de la santé au travail en Afrique : Particularités et Perspectives - Cas du raffinage, par le Pr BONNY Jean Sylvain, Médecine du Travail et Pathologie Professionnelle. CHU de Yopougon. Côte d'Ivoire

-Challenges, Issues and Prospects In The Practice of Occupational Health in Africa with reference to Oil refineries par le Dr NMADU, médecin du travail à la NNPC du Nigeria

 

Session 2 : le management du risque benzène

-l'évaluation quantitative de  l'exposition au benzène chez les travailleurs d'une raffinerie au Gabon par le Docteur DJEKI Jules, médecin, maître de conférences à l'université Omar Bongo, Gabon

-Evaluation de l'exposition au benzène chez les mécaniciens en réparation automobile à Abidjan, par le Dr KOUASSI Mathias

-Surveillance biologique en milieu industriel : Cas du benzène et HAP- méthodes analytiques d'évaluation, par le Dr MANDA Pierre

-Aptitude au poste d'opérateur en raffinage, par le Dr CURNEY Achille

-Impact socio -économique des maladies infectieuses en entreprise :Cas du Paludisme et du VIH-SIDA, par le Dr EHOLIE Serge

-Elaboration du document unique : Principes et Utilités, par le Dr. HADENGUE

 

RECOMMANDATIONS du colloque sur la «SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL» organisé par l'ARA :

1- Pérenniser ces rencontres  en leur conférant un  caractère institutionnel.

2- Programmer le prochain colloque des professionnels de santé et sécurité au travail de l'ARA chaque année dans un pays différent.

3- Mettre en place un groupe de travail permanent d'experts chargés des questions de  santé et sécurité au travail. Ce groupe aura un avis consultatif auprès de l'ARA dans le domaine de la santé et sécurité au travail.

4-Créer une commission permanente regroupant des professionnels de santé et sécurité au travail, membres de l'ARA, chargés de concevoir et développer toutes les activités de promotion des questions de santé et sécurité au travail.

5- Faciliter les échanges d'expériences entre les professionnels de la santé et sécurité au travail au sein de l'ARA de même qu'avec les experts d'autres pays.

6- Créer un bulletin d'information en Santé et Sécurité au travail au sein de l'ARA.

7- Favoriser la formation continue des professionnels de santé et sécurité au travail.

8- Initier des rencontres thématiques entre professionnels de la Santé et Sécurité au travail sur des thèmes d'intérêt.

9- Créer un annuaire des professionnels de santé et sécurité au travail mentionnant leur qualification et compétence afin de faciliter les échanges d'expertise.

10- Favoriser la recherche scientifique dans le secteur du raffinage en partenariat avec les universités.

11- Faire le point des législations et politique de gestion du risque « Amiante » dans les pays de l'ARA.

12- Faire diligence pour obtenir une autorisation officielle pour la traduction en français des documents du CONCAWE dans le domaine de la Santé et sécurité au travail.

13- Faire le point de  l'exposition au benzène, chez certains  opérateurs particuliers du secteur du raffinage une préoccupation ; établir un répertoire des taches potentiellement exposantes et une cartographie du risque benzénique.

14- Reconnaître l'impact socioéconomique  négatif des maladies infectieuses comme le paludisme et le VIH-Sida sur les entreprises et créer des fonds endogènes pour leur prise en charge.

15- Organiser une rencontre des responsables des raffineries et des professionnels de la Santé au travail sur le thème de la prise en charge des travailleurs vivant avec le VIH-Sida.

16- A la suite de la présentation du Document Unique, encourager les entreprises à entreprendre des évaluations des risques professionnels.