2013-04-02 - 3° session sur les modalités d'application de la Charte RSE&DD (Mars 2013)

La BICIS a accueilli le jeudi 28 Mars 2013 de 9h à 12h la 3° session de l'atelier de l'Initiative RSE Senegal sur les modalités d'application de la Charte RSE&DD des Entreprises du Sénégal. Les travaux ont été animés par M.Philippe BARRY, Président de l'Initiative RSE Senegal.

Etaient présents 20 participants issus des 14 entreprises suivantes :

Bicis - Oromin - Cbao Attijariwafa bank - Sodefitex - Energeco Afrique - Pcci - Eiffage Sénégal - Siagro - Cfao Sénégal - Sgs Sénégal - Palm Btp -  Bureau Véritas - Sgbs - Sentel

 

Ouvrant la séance, M.Philippe BARRY a rappelé que cette activité vise à préciser les modalités d'application de la Charte RSE&DD des Entreprises du Sénégal par rapport aux engagements définis dans celle-ci. Après les deux premières sessions qui ont portées respectivement sur les engagements «Ethique et Valeur» et «Achats locaux», cette 3° session est consacrée à l'examen de l'engagement lié à «l'Environnement». 

 

Il a remercié bien vivement les dirigeants de la BICIS d'avoir bien voulu accueillir dans leurs locaux la présente réunion de l'Initiative RSE Senegal et a invité, M.Gislain MATINGOU, Secrétaire Général adjoint de la BICIS , à dire quelques mots.

 

M.MATINGOU a souhaité la bienvenue à l'ensemble des participants tout en saluant la pertinence de cette initiative dans le domaine de la RSE. Il a profité de l'opportunité de cette session pour rappeler l'engagement du Groupe Bnpparibas dans la RSE et pour présenter les actions entreprises par la BICIS dans le domaine du Mécénat et de la RSE. Il a fait observer que la BICIS a tenu à renforcer son organisation autour de la RSE avec notamment la désignation depuis un an d'un responsable RSE rattaché auprès de la Direction générale. 

 

Après ces mots de bienvenue, M.BARRY a proposé aux participants d'examiner l'ordre du jour suivant :

  • Tour de table information des entreprises sur la RSE
  • Signature de l'acte d'adhésion des entreprises PCCI et ENERGECO Afrique à la Charte RSE&DD
  • Suivi des activités 2013 de l'Initiative RSE Senegal
  • Travaux sur les modalités d'application de la Charte RSE&DD:

Þ Validation des critères liés aux «Achats locaux» (2ème session)

Þ Détermination des critères liés à l' «Environnement»

  • Prochaines étapes

***

 

TOUR DE TABLE INFORMATIONS SUR LA RSE

 

Les participants ont chacun indiqué les actualités récentes initiés par leur entreprise dans le domaine de la RSE. Premier constat, sur les 14 entreprises représentées :

  • Dix (10) entreprises ont célébré la journée mondiale sur les droits des femmes (8 Mars). Sur ces dix (10) entreprises, seulement deux (2) entreprises ont organisé un évènement à thème, avec conférencier :

à SGBS a organisé une journée d'action avec pour thème la violence faite aux femmes + don du sang + goûter-débat en collaboration avec l'ONG Aide et Action

à ENERGECO Afrique a organisé au Parc animalier et forestier de Hann une sensibilisation sur la RSE pour les parties prenantes avec une conférence sur le thème «les enjeux de la Responsabilité Sociétale au Sénégal et le rôle des  femmes pour un mode de production et de consommation responsable et durable»

  • Une (1) entreprise a célébré la journée mondiale de l'Eau (22 Mars), à savoir SGBS qui durant toute journée à instruit à «une brigade verte» composée d'agents de SGBS de sensibiliser, en partenariat avec la SDE, les collaborateurs de SGBS sur l'importance d'éco gestes pour une bonne gestion et rationalisation de la ressource Eau.

 

Autres nouvelles activités majeures ou en cours annoncées :

  • EIFFAGE Sénégal qui a organisé ce mois de Mars 2013 durant trois (3) jours le «Top 80» en Casamance (Ziguinchor et Karabane), déplacement des 80 plus hauts responsables de l'entreprise pour un séminaire stratégique dont un des volets a porté sur la RSE. Il a été noté que l'ensemble du chantier de réfection du pont de Karabane a été pour la première fois au Sénégal été effectué dans le cadre d'une approche éco-responsable.

La représentante de EIFFAGE Sénégal a attiré l'attention des participants sur de nouvelles exigences RSE imposées dans le cadre de l'octroi des marchés publics liés notamment aux Travaux Publics : il s'agit du recrutement d'une nouvelle fonction en lien avec la RSE, «Responsable Genre et Développement»

Elle a également indiqué à l'intention des entreprises certifiées que la dimension RSE est désormais contrôlée lors des audits ISO 9001 et 14001.

  • La représentante de CFAO Sénégal a annoncé que le Groupe s'est doté depuis le 1er Janvier 2013 d'un nouveau Code de conduite des affaires.
  • La représentante de SGS Sénégal a annoncé le démarrage prochain d'un projet de Développement Durable avec la construction d'un Centre de Santé utilisant l'énergie solaire, à Diaksao (Région de Fatick). Elle a également indiqué que dans le cadre de la politique RSE du Groupe, SGS Sénégal a obligation de reverser un pourcentage du profit pour la réalisation de projets sociaux au bénéfice des populations locales mais également obligation de s'engager par rapport à ses opérations sur une diminution des émissions de CO2.
  • Le représentant de la CBAO Attijariwafa bank a annoncé que son Entreprise est en voie de lancer en 2013 un projet majeur dans le domaine de la biodiversité au Sénégal.
  • La représentante du Bureau VERITAS Sénégal a annoncé que la Direction générale a investi dans de nouvelles imprimantes permettant une réduction des déchets de papier et que des sessions de sensibilisation des collaborateurs sur les éco-gestes sont en cours.
  • Le représentant de SENTEL a informé les participants du lancement au mois de Mars 2013 par son entreprise du concours «Reach for change» visant à récompenser l'Entrepreneur social présentant le meilleur projet sociétal dans le domaine de l'Education. Le champion est M.Alassane Ngom, Entrepreneur social à Ziguinchor, qui a remporté le prix de 25.000 dollars en guise d'appui à la réalisation de son projet de création d'un «Centre de loisirs destiné à promouvoir l'amour des sciences chez les enfants».

 

SIGNATURE DE L'ACTE D'ADHESION A LA CHARTE RSE&DD PAR PCCI ET ENERGECO Afrique

 

  • M.Badara MBACKE, Directeur Général de PCCI, PME sénégalaise exploitant des Centres d'appel au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cameroun et employant 1800 collaborateurs. Des clients de référence comme Orange, Mtn, Tigo, Bnpparibas, Société Générale, Cegetel, Aol, Club-Internet, Neuf Telecom, Alice, etc...
  • M.Libasse NIANG, Directeur Général de ENERGECO Afrique, PME sénégalaise évoluant dans les domaines de l'Electricité et électrification rurale, la Construction et Aménagement urbain, l'Hydraulique, l'Energie renouvelable et maîtrise de l'énergie, employant 15 collaborateurs permanents. Des clients de référence : Ambassade des Etats Unis, Usaid, Senelec, Scat Urbam, Agetip, Emase/Sdv, etc...

 

SUIVI DES ACTIVITES 2013 DE L'INITIATIVE RSE SENEGAL

 

M.Philippe BARRY a annoncé que les activités de l'Initiative RSE Senegal initialement programmées se déroulent comme prévu :

  • Atelier de détermination des modalités de la Charte RSE&DD : la régularité des réunions mensuelles est tenue.
  • Atelier sectoriel de sensibilisation sur la RSE et Charte RSE&DD : réalisation en Février de l'atelier destiné aux secteurs de la Banque, Assurance et Tic. Prochaine activité : 9 Avril 2013 pour les secteurs Mines, Energie, Eau
  • Il a toutefois fait observer qu'à fin Mars 2013, une seule entreprise a répondu officiellement à la manifestation d'intérêt à l'organisation d'un tournoi de football inter entreprise sur le thème «Sport et Valeurs d'entreprise»
  • Il a également fait part d'un atelier qui sera organisé par l'Initiative RSE Senegal en partenariat avec la Fondation Friedrich Naumann début Mai 2013 sur le Projet «Pouss Tak», création d'emplois verts à partir d'une intégration des énergies renouvelables dans les chaînes de valeurs des filières de produits agroalimentaires et de foresterie.

 

TRAVAUX SUR LES MODALITES D'APPLICATION DE LA CHARTE RSE&DD

 

*Validation des critères liés aux «Achats locaux» (précédente session)

Aucune observation n'ayant été formulée, les participants ont validé les exigences en lien avec les achats locaux. L'entreprise signataire devra donc s'engager à :

1. S'assurer que les partenaires commerciaux sont dotés d'une personnalité juridique et donc d'une enregistrement formel

2. Privilégier dans les procédures de règlement tout autre moyen que le paiement en espèces

3. Formaliser une procédure d'achat intégrant des principes du Développement Durable. L'achat de produits et services «responsables» sont à privilégier dans la mesure du possible (achats locaux, respect des conditions de travail dans les entreprises sous-traitantes, etc...)

 

*Détermination des critères liés à l'engagement « Environnement » (présente session)

M.BARRY a rappelé que la finalité de cet engagement est de prouver que les entreprises signataires se préoccupent des questions environnementales par la réalisation d'actions de sensibilisation sur l'Environnement et d'actions réduisant l'impact de l'empreinte écologique.

Les participants ont ainsi commencé à proposer des critères a minima pouvant être appliqués même par de Très Petites Entreprises responsables.

Les participants n'ayant pu passer en revue tous les domaines en lien avec l'Environnement, il a été décidé de poursuivre l'examen de cet engagement lors de la prochaine session prévue fin Avril 2013.