2008-03-08 - FUMOA/COFISAC- atelier de plaidoyer et de sensibilisation du Top management

BanniereAKDN

PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LE VIH SIDA DE FUMOA ET COFISAC :

L'ATELIER DE PLAIDOYER ET DE SENSIBILISATION DU TOP MANAGEMENT

 

PhotoFumoaTM3 Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de lutte contre le VIH et le Sida, FUMOA COFISAC, suite au lancement dudit programme, a organisé dans ses locaux un atelier de plaidoyer et de sensibilisation de son Top management, le mercredi 20 février 2008. Cet atelier qui a enregistré la participation de 12 agents d'encadrement, a été animé par une équipe du CFPMI, composée du Docteur Aïssatou CONTE, Spécialiste technique en VIH/Sida et monde du travail et de M.Ibrahima NDAW, Médiateur social.

 

Les participants ont d'abord reçu un « ruban rouge », symbole de la lutte contre le Sida, puis il leur a été demandé de donner une définition au VIH et au SIDA, complété en cela par le Dr CONTE, afin qu'ils aient la même compréhension de ces termes.

 

Le Dr CONTE a ensuite introduit le contexte mondial en présentant les dernières estimations de l'ONUSIDA et de l'OMS, à fin 2007, en termes de nombre de personnes vivant avec le VIH, décédées à cause du VIH en 2007 et depuis la découverte du premier cas en 1986, le nombre de nouvelles infections, d'enfants rendus orphelins, et pour lesquels l'Afrique paie le plus lourd tribut.

 

Les participants ont été très sensibles à ces données statistiques, qui ont suscité un vif débat, très intéressant quant aux raisons pour lesquelles l'Afrique est si lourdement touchée par la pandémie.

Il a ensuite été développé l'impact macro et micro économique du VIH/Sida sur les entreprises, sur les pays et au niveau des différentes régions de l'Afrique subsaharienne.

PhotoFumoaTM1PhotoFumoaTM2

Puis les participants se sont appesantis sur les séroprévalences au Sénégal, plus précisément les taux régionaux, le taux national, ceux des femmes et des hommes. Tout ceci impose une réponse multisectorielle intégrant pleinement celle du secteur privé d'une part, et un engagement de tout un chacun, d'autre part.

Les objectifs du Plan stratégique national 2007-2011, le type de réponse attendue, et celle déjà enregistrée par le Secteur privé ont été partagés à l'assistance. La Charte de lutte contre le Sida des entreprises du Sénégal qui représente un outil important de leur réponse à la pandémie, de même que le Recueil des directives pratiques du BIT sur le VIH/Sida et le monde du travail qui a permis l'élaboration de la Charte ont par ailleurs été remis à chaque participant.

 

Après avoir amené les participants à définir la stigmatisation et la discrimination, le Dr CONTE a montré leur impact sur la prévention et a insisté enfin sur l'intérêt de l'utilisation des ARV par les PVVIH qui en ont besoin, avant de recueillir l'engagement personnel de chaque participant dans la lutte contre cette pandémie.

Prochaine activité programmée la première quinzaine de Mars 2008: Campagne d'information des salariés