2008-04-30 - EIFFAGE Sénégal organise le TOP40

Dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociale, la Direction générale de EIFFAGE Sénégal a offert à l'ensemble de son personnel Cadre un séjour de deux jours à Sali Portudal. C'était les vendredi 18 et samedi 19 Avril 2008 à l'occasion de la Rencontre « TOP 40 », un évènement placé sous le signe de la découverte et de la détente.

EiffageTopSococimPlusieurs temps forts ont marqué la tenue de cet événement :

1-la visite du chantier pilote de la SOCOCIM

2-le message du Président Directeur Général de EIFFAGE Sénégal, M.Gérard SENAC, à ses collaborateurs Cadres

3-les moments de détente :

a. les jeux de plage

b. le dîner de soirée

c. la visite du parc animalier

Le Récit illustratif de la Rencontre « TOP 40 » :

1-LA VISITE DU CHANTIER PILOTE DE LA SOCOCIM

Sous la supervision et les explications de leurs collègues responsables du Chantier, la délégation des cadres de EIFFAGE Sénégal ont visité les travaux en cours de réalisation au niveau du Broyeur BK6 et de Ligne F5 (Four) de SOCOCIM Industrie. Il s'agit pour le Sénégal d'ouvrages exceptionnels réalisés avec des coffrages glissants.

 

EiffageTopSenac2- LE MESSAGE DELIVRE PAR LE PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DE EIFFAGE Sénégal A SES COLLABORATEURS

 

1°) Depuis le 1er janvier 2008, nous sommes encore plus proche du Groupe Eiffage car nous portons le même nom de famille. Nous devons donc partager les mêmes règles de comportement, et pour moi, il y a quatre mots clés :

* Confiance

* Responsabilité

* Exemplarité

* Transparence


Il faut faire confiance pour déléguer des pouvoirs, pour que les responsabilités soient exercées. Il faut donner l’exemple et ne pas demander aux autres ce que l'on ne s’impose pas à soi- même. Il faut décider en toute transparence au vu et au su de ses patrons et collaborateurs.

 

Bien sûr, je pense que l'on peut rajouter un peu de rigueur en renforçant les dispositifs du contrôle, tout en respectant les convictions politiques, religieuses, et culturelles.


En fait, une stratégie gagnant-gagnant dans l’intérêt de tous est à privilégier.

2°) Nous sommes une Entreprise citoyenne et nous devons en tenir compte :

-Les actionnaires -Rentabilité

-Les institutions -Sociétal

-Les clients -Respect

-Les salariés -Respect

-Les partenaires -Contrats de sous-traitance

-L’environnement -Développement durable


3°) Nous avons tous des responsabilités. Le Directeur des travaux ou le conducteur de travaux représente sur le chantier la Société vis-à-vis du client et commande les salariés.

Le Directeur d’Exploitation

Le Directeur Financier

Le Directeur Technique ,

viennent en appui du Directeur de travaux pour l’aider à gérer le contrat et à encaisser les décomptes en effectuant un contrôle sur l’exploitation du chantier, en validant les prévisions d’exploitation et en assurant une bonne gestion du personnel et du matériel.


Quant a moi, vous le savez, je souhaite être informé et pouvoir apporter les éventuels rectificatifs avant qu'il ne soit trop tard. En représentant le Groupe au Sénégal, avec tout ce que cela peut comporter, j’assume toutes les responsabilités et les décisions prises sur le territoire.

 

Nous sommes tous des responsables, nous devons agir dans la transparence, l’exemplarité en communiquant mieux entre nous, tant verticalement que transversalement pour prendre les meilleures décisions.


En conclusion, je voudrais dire que nous formons une équipe et que nous devons en avoir conscience. Cela exige de nous communication et transparence, Malgré tout, le droit à l’erreur existe , mais une fois la même… Chacun de nous peut se tromper et se trompe. Dans ce cas, il faut le dire le plus vite possible à ses collaborateurs et en avertir sa hiérarchie pour apporter rapidement les correctifs appropriés et en limitant ainsi les conséquences.

EiffageTopBandia

Corriger ses erreurs c’est progresser.

 

PROGRESSONS ENSEMBLE,

CONTINUONS ENSEMBLE

Gérard SENAC


3- LES MOMENTS DE DETENTE : La visite au Parc animalier de BANDIA

 

 

EiffageTopGroupe