2008-05-16 - EIFFAGE Sénégal contribue à la lutte contre le SIDA en milieu rural

BanniereEiffageMissira

EIFFAGE Sénégal enrichit son programme de lutte contre le SIDA par une sensibilisation des sous-traitants sur un chantier et une sensibilisation des populations villageoises en milieu rural

 

EiffageKlOrganisateursLe Comité de Lutte contre le Sida (CLS) de EIFFAGE Sénégal a été très actif en ce mois d'Avril 2008 avec l'organisation d'une série de sensibilisations tenues dans la Région de Kaolack, et plus précisément dans la Communauté de Kahone, les 23 et 24 Avril 2008.

 

Ces activités s'inscrivent dans le cadre de la politique de Responsabilité Sociale de cette entreprise (RSE), très fortement soutenue par son Président Directeur Général, M.Gérard SENAC avec le concours de ses principaux collaborateurs, tant à Dakar que dans les régions.

 

La spécificité desdites activités réalisées par EIFFAGE Sénégal :

 

1-     une sensibilisation sur le chantier de Kahone 2 avec les sous-traitants ETPB, GERME GIE et les autres entreprises intervenantes RENOV, TTI, WARTSILA, SENELEC

2-     une sensibilisation à proximité du village de Maka Ndiaye (CR de Kahone) au profit des populations de la Communauté rurale

3-   les opérations de dépistage volontaires et anonyme ont été organisées sur place tant pour les travailleurs que pour les populations avec l'appui de l'antenne SIDA SERVICE de Kaolack

 

POINTS FORTS DE CES 2 JOURS

-Organisation adaptée aux contraintes du chantier mais aussi aux communautés rurales : les séances n'ont pas perturbé le déroulement du chantier, grâce à des séances organisées par groupe de 30 personnes et une séance nocturne pour permettre aux communautés rurales d'y assister

-Présence des autorités locales

-Partenariat avec associations locales VIH/SIDA : collaboration qui s'est déroulée dans les meilleures conditions

-Forte participation des contractants qui ont collaboré dans l'organisation

-Forte mobilisation des femmes lors de la séance nocturne dans le village

-Satisfaction manifestée par les salariés du chantier et les communautés rurales

-Messages transmis en wolof

 EiffageKlSalle

La journée du 23 Avril 2008

Quatre séances ont été organisées et animées par l'équipe du CLS de EIFFAGE Sénégal (Yaya DIEME / Alioune KANE / Sada BA / Djaraff NDAO / Missira KEITA) et l'association PVVIH « Bokk Lepp » de Kaolack.

 

Les 3 premières séances se sont tenues à l'intérieur de la Centrale électrique de Kahone au profit de tous les travailleurs intervenant sur le chantier Kahone 2, à savoir les agents de EIFFAGE Sénégal, des entreprises sous-traitantes et autres intervenants.

SEANCE 1 ( 10H25 - 12H)  :                 31 PARTICIPANTS

SEANCE 2 ( 12H25 - 13H50) : 48 PARTICIPANTS

SEANCE 3 ( 15H37 - 17H25) : 44 PARTICIPANTS

 

La 4ème séance s'est tenue en soirée au profit des populations du village de Maka Ndiaye

SEANCE 4 DU SOIR  ( 21H15 - 23H30) : 122 PARTICIPANTS

                                                                         (agents + populations)

 

TOTAL des personnes sensibilisées durant les 2 jours = 270

 

EiffageKlPopulationParticipation des autorités locales :

► Première séance de sensibilisation du 23/04/08 : Présence de l'Inspecteur du Travail accompagné de 4 personnes et présence d'un représentant de Wartsila

►Séance du soir pour les communautés rurales : Présence de l'Adjoint au Maire, deux Imams, le Chef de village de Maka Ndiaye, le Chef de poste de Kahone, le Représentant de la SODEFITEX, le Représentant de l'ANCAR

 

La Journée du 24 Avril 2008

Elle a été consacrée à l'animation de la 5ème séance (rattrapage pour les agents ne pouvant assister aux sensibilisations de la veille) et aux opérations de dépistage gratuites, volontaires et anonymes

organisé par SIDA SERVICE le 24 avril 2008 de 9H30 à 18H avec un test rapide «  DETERMINE » dont le résultat est donné 30 minutes après le prélèvement.

La transmission est faite par SIDA SERVICE à partir d'une « fiche journalière de stratégie avancée de dépistage du VIH ».

 

TOTAL des personnes dépistées par SIDA SERVICE durant cette activité organisée par EIFFAGE Sénégal = 85

 

Thèmes traités par les membres du CLS lors des séances de sensibilisation :

Présentation Engagement EIFFAGE SENEGAL depuis 2003 et actions menées en 2007 / Connaissance du VIH / SIDA / Modes de transmission  / Stigmatisation  /  Moyens de Prévention / Hygiène et propreté corporelle / Dépistage volontaire et anonyme / Traitement par ARV / Amélioration de la Prise en charge / Participation de personnes vivants avec le VIH /

 

Supports utilisés :                                                                 

Présentation Power Point  avec vidéo projecteur / Passage de Films de scénarios d'Afrique sur le sida                          

Affiches : Affichage à proximité du chantier

Symbole de la lutte contre le sida : distribution faite à chaque participant d'un fanion rouge avant sensibilisation

Distribution à l'issue de chaque séance des documents et dépliants suivants :

-politique de lutte contre le sida de EIFFAGE Sénégal

-charte du CNP

-taux de prévalence en Afrique sub saharienne

-statistique taux prévalence au Sénégal en 2005

-liste des SDVA (Centres de dépistage volontaire et anonyme)

-liste des ISSARV (Centre de prise en charge des personnes vivants avec le vih)

-dépliant sur le dépistage

                                                                                                    

Préservatif : Distribution faite de préservatifs masculins (900) et féminins (60) le jeudi 24 Avril 2008

 

EiffageKlDepistageQuelques réactions :

Saliou Seck, agent HSE Eiffage : « Une personne sensibilisée sur l'ampleur de la pandémie du Sida est plus facile à convoquer pour un dépistage. Ce n'était pas facile de mobiliser tout le monde en même temps car il fallait s'adapter aux horaires du chantier. Certains sont en déplacement, d'autres n'arrivent pas à se libérer de leurs taches. Grâce à Dieu, nous avons pu mobiliser les employés. Nous avons préparé pendant des semaines ces deux journées qui se terminent sur des notes de satisfaction. »

Birane Faye ETPB : « C'est une initiative qui permet de savoir si on a le Sida ou pas. Après, on devient encore plus responsable surtout que nous sommes des nomades. Les chantiers rythment notre quotidien. On remercie Eiffage. »

Astou Diouf, vendeuse de cacahuètes : « Cette action est à notre avantage. Ça nous a permis de découvrir l'état de notre santé par rapport au Vih/Sida. C'est nous qui devions nous déplacer pour nous faire dépister mais Eiffage Sénégal a pris les devants en nous intégrant dans cette opération. Dieu merci ! Personnellement, je n'ai pas suivi la séance de sensibilisation d'hier soir mais ma coépouse m'a informée qu'il y avait des causeries animées par des gens porteurs du virus. Quand je suis venue, j'ai aussi vu des projections de films dans des cas différents. C'était fabuleux !»

Marième Diouf, restauratrice du chantier: « Le dépistage est un moyen de prévention contre le Sida. A travers la sensibilisation, j'ai appris que dans un couple un des conjoints pouvait avoir le virus sans le contaminer systématiquement à l'autre. Le témoignage de Mme Touré, porteuse depuis des années, nous a édifiés. Elle a perdu cinq enfants sans avoir transmis le virus à son mari qui est décédé des suites d'une maladie qui n'avait  rien à voir avec le Sida. Le plus important, c'est l'éveil des consciences. Ce que nous avons appris ici, nous devons le transmettre à nos familles pour permettre à nos enfants, nos frères et sœurs d'avoir un meilleur comportement sexuel, mais aussi d'être prudent quant à l'utilisation des instruments pointus ou tranchants. »

Daouda Seck, directeur des travaux : « Puisque nous vivons souvent hors de nos foyers, c'est une bonne initiative que les ouvriers soient conscientisés sur certains phénomènes de société. Maintenant, il faut assurer le suivi de la communication et de la sensibilisation. J'invite les participants à s'abstenir ou à recourir aux moyens de  protection.»