2007-08-22 - la CBAO contribue à la lutte contre le VIH Sida

*L'exemple d'une banque en avant garde de la lutte contre le VIH Sida : la CBAO

La Compagnie Bancaire de l'Afrique de l'Ouest (CBAO), dirigée par Monsieur Patrick MESTRALLET, est une entreprise modèle de par son niveau d'engagement dans la lutte contre le VIH Sida.

Dès 2003, la Direction générale s'engage par la ratification de la Charte des entreprises pour la lutte contre le VIH Sida initiée par le Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP).

En 2005, le Comité de Lutte contre le SIDA (CLS) de la CBAO est mis en place et élabore le programme de lutte contre ce fléau avec quatre axes : sensibilisation du top management, étude du milieu, implication et engagement des leaders (DG et délégués du personnel) et sensibilisation du personnel.

-S'agissant de la sensibilisation du top management, les membres du CLS ont adopté une démarche de proximité avec des rencontres personnalisées auprès des dirigeants de la CBAO pour une présentation du Plan d'action, de l'importance de leur implication et pour mettre l'accent sur le respect des fondamentaux (respect de la confidentialité, lutte contre la stigmatisation et discrimination, solidarité et soutien aux travailleurs vivant avec le VIH/Sida)

-S'agissant de l'étude du milieu, elle s'est effectuée sous forme d'entretiens individuels ou de focus groups. Cela a permis de connaître la situation de référence ante programme : le personnel avait peu de connaissance sur le VIH Sida, était peu disposé à faire le déplacement hors de l'entreprise pour faire le dépistage et avait peur de connaître son statut sérologique.

-S'agissant de l'engagement des leaders, il s'est manifesté lors de la restitution de l'étude à la Direction Générale et au Collège des délégués. A noter que la Direction Générale a invité tout le personnel à assister aux causeries et a alloué un budget spécifique au CLS pour l'organisation des activités de sensibilisation et de dépistage volontaire.

-S'agissant de la sensibilisation du personnel, on peut observer l'organisation de 21 causeries à Dakar et des témoignages d'acteurs de la prévention du VIH Sida.

En 2007, une évaluation est faite du programme en fonction des résultats liés aux tests de dépistage volontaires et confidentiels :

- 71% du personnel ont fait le test (soit 426 agents sur 600) ;

- malgré l'absence d'une campagne de sensibilisation effective, les autres régions ont obtenu le même taux de dépistage (exception de Ourossogui et Richard Toll)

Les inconvénients notés :

- l'augmentation pour la CBAO du budget annuel de la visite médicale

- la difficulté à respecter strictement les différentes étapes du processus de dépistage (counselling individuel pré-test)

- le stress du personnel à cause de la lenteur dans la délivrance des résultats

Les avantages notés :

- volonté d'inscrire le test dans le bilan médical annuel de la part des agents qui ont fait le test et conviction des agents qui n'ont pas fait le test que la confidentialité a bien été respectée

Un programme réussi : grand nombre d'agents dépistés, forte adhésion du syndicat et fort engagement de la DG avec une prise en charge des coûts du programme.