2008-10-16 - L'étude ECCAP Sida de FUMOA et COFISAC

Les entreprises FUMOA et COFISAC viennent de prendre connaissance de l'Etude sur les Connaissances, Comportements, Attitudes et Perceptions de leurs travailleurs face au Sida

 

Dans le cadre du déroulement de son programme, le Comité de Lutte contre le SIDA (CLS) des entreprises FUMOA et COFISAC, filiales sénégalaises du Groupe IPS wa, a organisé une séance de restitution de cette étude ECCAP réalisée par le Dr Aïssatou CONTE du Cabinet CFPMI, spécialiste de la lutte contre le SIDA en milieu professionnel.

 

Les résultats de cette étude ont été exposés en présence des membres du CLS, du Directeur Général de FUMOA et COFISAC, M.Ibrahim Charles AMADOU ainsi que de la secrétaire permanente de l'association SOLIPS, Mme Bintou KAHE, et du Dr Yacouba KONE, Médecin du Réseau AKDN wa, venus spécialement d'Abidjan pour cette activité.

 

La mission du Dr Yacouba KONE et de Mme Bintou KAHE au Sénégal a été l'occasion de faire une évaluation à mi parcours du programme de lutte engagé par le CLS de FUMOA et COFISAC. Ils ont également rendu une visite aux responsables de l'Hôpital Principal de Dakar et du Centre de Traitement Ambulatoire (CTA).

 

 

Dr KONE et Mme KAHE ont assisté à une séance de causerie animée par des pairs éducateurs de FUMOA et COFIAC avant de prendre connaissance des résultats de l'étude :

FumoaEccap

 

Méthodologie

Plusieurs séances d'information en interne ont précédé l'administration d'un questionnaire au 150 travailleurs de FUMOA et COFISAC.

Retour des questionnaires = 136

71 questions ont été administrées portant sur des données socio démographiques du personnel (8), des connaissances (17), comportements (25), attitudes(6), perceptions (15)

 

Résultats (propriétés des entreprises FUMOA et COFISAC)

 

En conclusion, il ressort que le niveau d'information des travailleurs sur le SIDA doit être renforcé sur certains points relatifs :

-aux IST/VIH et au sida, ainsi que les informations sur le lien qui existe entre les IST et le VIH,

-aux modes de transmission et de prévention du VIH,

-aux fausses croyances (transmission par les piqûres de moustique, en serrant les mains des personnes vivant avec le VIH, en utilisant les mêmes toilettes, les mêmes couverts qu'elles, etc.),

-à la transmission du VIH de la mère à l'enfant et son programme de prévention qui existe au Sénégal,

-a la vulnérabilité des femmes qui est un phénomène mondial et également sénégalais qui fait que les taux de séroprévalence sont plus élevés parmi elles,

-à la médecine traditionnelle et le VIH,

-à la virginité et le VIH,

-aux gri-gris et le VIH

-à la prise en charge des personnes vivant avec le VIH.  

 

L'étude propose des recommandations parmi :

-engager un programme de test de dépistage après avoir réalisé plusieurs séries de causeries en tenant compte de l'importance de la gestion de la confidentialité

-suggérer des tests au conjoint

-rendre disponible en permanence des préservatifs masculins et féminins

-rappeler l'importance des témoignages de PVVIH dans les causeries

-très important : la Gestion de la confidentialité 

-organiser des Sensibilisations au niveau des familles

-engager une Réflexion bipartite direction/travailleur sur la mise en place du Fonds de solidarité Sida  

 

En fin de mission, le Directeur Général de FUMOA et COFISAC a offert à ses hôtes ivoiriens et au Dr Aïssatou CONTE un déjeuner dans un restaurant de la place. C'était également en présence du Directeur des Ressources Humaines de FUMOA et COFISAC, M.Aziz MBENGUE et de la représentante du CLS. 

 

FumoaKone