2008-12-02 - SOCOCIM et la piste des Tirailleurs

Afin de perpétuer la mémoire de Abdoulaye NDIAYE, dernier des tirailleurs sénégalais de la Grande Guerre, et afin d'exaucer un de ses vœux chers « faites quelque chose pour mon village », ses anciens frères d'armes ont entrepris en 2002 une action citoyenne avec le concours de plusieurs partenaires dont la SOCOCIM Industries, filiale du Groupe VICAT : la construction de « la Piste des Tirailleurs » à THIOWOR, dans la Communauté Rurale de LEONA (Région de LOUGA).

SococimTirailleurs

 

Ce projet d'appui au Développement a permis le désenclavement d'un village et la relance économique d'une collectivité locale « oubliée » : les produits de la mer arrivent désormais à THIOWOR et les camions viennent récupérer le produits des récoltes. Les échanges commerciaux sont ainsi favorisées grâce à la circulation des vélos appartenant à des marchands ambulants. Un marché s'est organisé et les ressources des populations locales ont augmenté. Les taxis brousse arrivent jusqu'au Centre du village désormais grâce à cette piste.

 

Ce projet a été rendu possible grâce à la diversité de partenaires qui ont compris tout le sens historique, sociétal et économique à donner à cette œuvre de « bâtisseurs » citoyens :

 

  • Feu Abdoulaye NDIAYE, Tirailleur sénégalais et son petit fils Cheikh DIOP.
  • l'Association française «Frères d'armes» qui vise à maintenir et développer les liens entre les armées partenaires de la France. Sa vocation est inter-armée et s'applique aux étrangers de toutes nationalités sans distinction d'origine géographique, de grade ou de service. L'association a mobilisé auprès de ses membres 25% du coût total du budget.
  • Le Groupe VICAT et sa filiale sénégalaise SOCOCIM Industries qui ont contribué à ce projet à hauteur de 75% du budget, soit un apport de 60 millions Fcfa.
  • SODEVIT, société d'exploitation de carrières de calcaire, autre filiale sénégalaise du Groupe VICAT, qui a produit et livré un nouveau granulat de 0.31.5 utilisé pour la réalisation de la piste. Bénéficiant de l'expertise de ses ingénieurs, elle a mis à disposition des autorités sénégalaises des études permettant d'autres application de ce nouveau matériau.
  • RAZEL, société retenue après consultation pour la réalisation du chantier dont les travaux ont duré un mois.
  • Le Comité Civilo Militaire d'Appui au Développement (CCMAD) créé en 1999 au Sénégal par Décret présidentiel pour créer un une synergie entre acteurs civils et militaires au service d'actions de développement et de préservation de l'environnement.
  • La Gouvernance de LOUGA administrée à l'époque (2002) par Mr Zakaria DIAW qui a soutenu le projet et a participé aux actions d'accompagnement. En facilitant les démarches, en apportant l'expertise de ses services, Mr DIAW a fédéré les énergies et optimisé le Projet. Dans le cadre de ce projet, il a initié avec l'appui du CCMAD un programme de plantations de 1000 arbres à THIOWOR avec le concours des Forces Françaises du Cap Vert, des Forces Armées sénégalaises, de la Direction du Service des Eaux et Forêts et de l'association «Les Amis de la Nature».

 

Soucieuse de préserver ses racines et sa culture sénégalaise, SOCOCIM Industries s'est pleinement engagée dans ce projet en qualité d'entreprise citoyenne, et montre encore une fois son implication dans le développement culturel, social et environnemental du Sénégal.

SOCOCIMgroupTirailleurs