2009-12-14 - COOPERATION FRANCE SENEGAL- 20 milliards pour répondre à la demande de déplacements quotidiens vers


Le ministre de l'Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, a signé lundi une convention de prêt d'un montant de 20 milliards de francs CFA avec l'ambassadeur de France au Sénégal et le directeur de l'Agence française de développement (AFD) pour ‘'répondre à la forte demande de déplacements quotidiens'' vers Dakar.

 

‘'Le projet autoroute Dakar-Diamniadio, dont nous venons de signer la convention portant financement partiel de l'Agence française de développement, d'un coût global estimé à quelques 20 milliards ambitionne de répondre à la forte demande de déplacements quotidiens des populations'' a-t-il ditlors de la cérémonie de signature.

 

Le ministre d'Etat a dit que le projet vise également à ''améliorer les conditions de circulation entre Dakar, sa proche banlieue et le reste du pays''.

 

''Très tôt engagé dans ce projet ambitieux, le gouvernement du Sénégal a entrepris depuis sa réalisation sur fonds propres'', a ajouté Abdoulaye Diop.

 

Revenant sur cette convention signée avec l'Agence française de développement (AFD), M. Diop a précisé qu'elle concerne un volet essentiel du projet.

 

Il contribue, au-delà de la construction du tronçon Pikine-Diamniadio, à l'aménagement de la zone de recasement des familles déplacés dans le cadre de la mise en œuvre du projet'', a-t-il dit.

 

Selon le ministre de l'Economie et des Finances, la restructuration de Pikine irrégulier pour donner un meilleur cadre de vie aux populations concernés et la fermeture de la décharge de Mbeubeuss qui constituent une menace écologique réelle font aussi partie du programme urbain.

 

Pour l'ambassadeur de France au Sénégal, Jean-Christophe Ruffin, ‘'la construction de l'autoroute constitue un enjeu majeur pour Dakar et ses environs car la capitale se trouve dans une situation permanente de saturation de son trafic routier''.

 

‘'Ce programme, tel qu'il a été conçu, vise à créer les infrastructures nécessaires à une circulation fluide pour entrer et sortir tout en ayant un impact positif sur l'ensemble de la population'', a-t-il affirmé.

Plus d'infos sur http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=62973