2011-04-19 - COOPERATION SENEGAL CHINE- Un nouvel instrument financier pour la coopération sino-sénégalaise


Le ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l'Energie Karim Wade a magnifié lundi à Dakar, la coopération sino-sénégalaise, qui vient de se doter d'un nouvel instrument financier, annoncent ses services.

 

M. Wade qui a accordé lundi après-midi une audience au gouverneur de la Banque de développement de Chine (BDC), Wang Xuefeng, accompagné d'une forte délégation, a notamment loué le ‘'dynamisme, le pragmatisme et l'efficacité de la coopération chinoise'', rapporte un communiqué transmis à l'APS.

 

‘'La Banque de développement de Chine offre un instrument de coopération supplémentaire qui permettra au gouvernement et au secteur privé national sénégalais de développer et de réaliser des projets majeurs pour le Sénégal'', a ajouté Karim cité par le texte, sans autre précision.

 

A cet égard, le ministre d'Etat Karim Wade a cité plusieurs projets dont la construction d'une centrale à charbon de 500 MW et d'un terminal minéralier d'une capacité de 1. 000.000 tonnes et la construction de 2000 logements près du site de l'aéroport International Blaise Diagne de Diass (AIBD).

 

Parmi les autres projets cités par M. Wade, figurent aussi la réalisation d'un parc industriel chinois dans la zone économique spéciale, la construction de petits barrages dans le domaine des énergies renouvelables, ainsi que d'aéroports régionaux et l'installation d'une cimenterie.

 

Le gouverneur de la Banque de développement de Chine a, pour sa part, magnifié ‘'le dynamisme de l'économie sénégalaise'' tout en saluant ‘'les efforts remarquables consentis par le gouvernement pour accélérer le développement économique et social du Sénégal'', souligne la même source.

 

Parlant de son institution, il a indiqué que l'actif de la BDC est de 800 milliards de dollars US, alors que le total des investissements et financements à l'étranger s'élève à 150 milliards de dollars US dont 4 milliards de dollars US investis en Afrique au Sud du Sahara à travers notamment le Fonds de développement sino-africain, filiale de la Banque de développement de Chine.

Plus d'infos sur http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=79239