2012-11-25 - COOPERATION SENEGAL CHINE- 16 milliards de FCFA de la Chine pour le Sénégal

 

La République populaire de Chine a mis à la disposition du Sénégal une enveloppe de 16,5 milliards de francs CFA, dans le cadre de la réalisation de deux projets dont le premier porte sur la coopération économique et technique et le second sur un réseau de distribution électrique de la ''boucle de Dakar'' appelé 90 KVA.

 

L'accord dans ce sens a été signé, vendredi à Dakar, par le ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Kane, et l'ambassadeur de Chine au Sénégal, Xia Huang.

 

''Ces deux accords tombent à un moment heureux parce que nous sommes sur le point de boucler une année très fructueuse dans le cadre de notre coopération'', a indiqué l'ambassadeur.

 

Le premier accord porte sur un don devant financer un projet que les deux Etats définiront ultérieurement.

 

Le second accord porte sur la boucle électrique de la ville de Dakar, un projet qui est étroitement lié au développement économique du Sénégal.

 

''Je pense que ces deux accords constituent un bilan, mais aussi un signal pour une année plus fructueuse, plus positive dans nos relations de coopération'', a souhaité M. Huang.

 

Il a ajouté que grâce à la mise en place de ces deux accords, des appuis plus importants seront obtenus dans le courant de l'année prochaine, afin que son pays et le Sénégal profitent des retombées de leur ''amitié et coopération''.

 

En attendant, l'ambassadeur de la Chine populaire a réitéré sa détermination et sa volonté sans faille de rendre ''plus enrichissante'' et ''plus productive'' la coopération entre les deux pays.

 

''Nous voulons, a-t-il souligné, mieux accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre de sa politique de développement économique et social.''

 

Amadou Kane a assuré que ''les projets qui vont bénéficier de ce financement seront l'objet d'un choix consensuel entre les deux pays, à travers la signature d'accords ultérieurs''.

 

Le second accord permettra de ''réduire les pertes techniques d'énergie électrique'' à Dakar, d'augmenter la capacité des postes de transformation de Hann et Bel-Air et installer cinq nouveaux postes électriques à répartir entre la Patte d'Oie, l'aéroport Léopold Sédar Senghor et l'Université Cheikh Anta Diop.

 

Le prêt sera remboursé en vingt ans, avec un différé de sept ans, selon Amadou Kane, qui indique que le taux d'intérêt est de 1,5%.

24/11 Plus d'infos sur http://www.aps.sn/articles.php?id_article=105672