2013-09-13 - COOPERATION SENEGAL FRANCE- Dakar a reçu 165,4 milliards de Paris d'avril 2012 à juillet 2013

 

Entre avril 2012 et juillet 2013, la France a mis à la disposition du Sénégal 165,4 milliards de francs CFA représentant 23,7% du montant total des financements reçus de l'extérieur par le gouvernement sénégalais à la même période, ce qui fait de l'Hexagone le premier partenaire financier du pays, a annoncé jeudi à Dakar le Premier ministre Aminata Touré.

 

"La France demeure le premier partenaire financier du Sénégal, par le volume des conventions de financement signées ces quinze derniers mois [...]. Les conventions de financement conclues avec la Coopération française, entre avril 2012 et juillet 2013, se sont élevées à 165,4 milliards de francs CFA, ce qui représente 23,7% du montant total des conventions signées", a dit Mme Touré.

 

Selon elle, le montant total des conventions de financement signées par le Sénégal pendant cette période-là s'élève à 697 milliards de francs CFA.

 

"Les appuis budgétaires obtenus de la France en 2012 se sont élevés à 85,6 milliards de francs CFA, soit la moitié du total des appuis budgétaires conclus avec les partenaires techniques et financiers" durant la même année, a ajouté le Premier ministre lors de la signature de six accords de financement liant le Sénégal à la France.

 

"Cet appui budgétaire a contribué de façon décisive aux performances économiques réalisées en 2012 par le gouvernement, notamment l'atteinte de tous les indicateurs clés du Programme économique et financier appuyé par l'Instrument de soutien à la politique économique (ISPE) du Fonds monétaire international", a souligné Aminata Touré.

 

Grâce aux prêts dont 23,7% proviennent de la France, le Sénégal a pu porter son taux de croissance économique de 2,1% en 2011 à 3,5% en 2012, a-t-elle dit.

 

Les prêts ont permis aussi à l'économie sénégalaise de réduire son déficit public de 7,2% du PIB en 2011 à 5,8% du PIB en 2012, a ajouté le Premier ministre, soulignant que le Sénégal a eu "une inflation maîtrisée" de 1,4% en 2012, contre 3,4% en 2011.

 

Les accords de financements signés jeudi par la France et le Sénégal concernent la coopération décentralisée, la justice, l'éducation, etc.

 

Ils ont été signés par les ministres de l'Economie et des Finances, Amadou Bâ, de la Justice, Sidiki Kaba, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Omar Youm, pour le Sénégal. Le ministre délégué auprès du ministre français des Affaires étrangères, chargé du Développement, Pascal Canfin, s'est engagé au nom de son pays.

 

Le plus important des accords est relatif à une "convention de financement pour le projet d'appui à la Justice sénégalaise". Il s'élève à 800.000 euros, soit environ 524 millions de francs CFA, devant faciliter "la modernisation de la justice sénégalaise", selon un document de presse reçu des autorités sénégalaises.

http://aps.sn/articles.php?id_article=118523