2009-04-15 - COOPERATION SENEGAL UE- 88,2 milliards de francs en appui à trois projets de développement


Le ministre de l'Economie et des Finances, Abdoulaye Diop et le chef de la délégation de l'Union européenne (UE) au Sénégal Gilles Hervio ont signé mercredi à Dakar un accord de 88,2 milliards de francs en appui au secteur de l'assainissement, à la réhabilitation la route Saint-Louis Rosso et au budget de l'Etat.

 

‘'Les conventions que nous signons aujourd'hui et qui concernent un appui budgétaire de 49,2 milliards de francs, un appui institutionnel au secteur de l'assainissement de 2,3 milliards de francs et la réhabilitation de la route Saint-Louis Rosso permettront de lancer la mise en œuvre des trois domaines de concentration'', s'est notamment réjoui Abdoulaye Diop au cours de la cérémonie de signature.

 

‘'L'appui budgétaire à la stratégie de réduction de la pauvreté qui atteint avec le 10-ème FED, un niveau record, traduit une confiance en nos capacités mais exige aussi que toutes les leçons soient tirées de l'expérience du 9-ème FED'', a-t-il indiqué.

 

Selon lui, le 9-ème FED a connu des difficultés parfois liées à un contexte difficile mais également à des contre-performances puisque des cibles fixées pour des indicateurs retenus n'ont pas été atteintes dans le domaine de l'éducation, de la santé et des finances publiques.

 

‘'La convention relative à la réhabilitation de la route Saint-Louis-Rosso concerne, outre cet axe routier qui constitue un outil de promotion socioéconomique et d'intégration sous régionale, la mise en place d'une politique de sécurité routière cohérente'', a encore dit.

 

‘'Ce volet routier de la convention sur la réhabilitation de pus de 120 km de route, 16 km de voiries urbaines permettra le désengorgement de la ville de Saint Louis et des pistes de désenclavement'', a pour sa part précisé Gilles Hervio.

 

‘'La réhabilitation d'un axe routier et en particulier celui d'un corridor régional, offre des opportunités nouvelles de développement économiques'', a-t-il ajouté.

 

‘'C'est, selon lui, l'occasion de souligner les efforts très importants entreprise par le ministère des Equipements avec l'appui du ministère de l'Economie et des Finances dans la mise en place du Fonds d'entretien routier autonome (FERA)''.

 

‘'J'attire l'attention sur l'alimentation du compte du FERA qui lui permettra d'être pleinement opérationnel. Il s'agit d'ailleurs de la seule condition à remplir pour permettre le lancement des appels d'offres pour les travaux de réhabilitation de l'axe Saint-Louis-Rosso'', a rappelé le chef de la délégation de l'UE au Sénégal.

APS 15/04/09