PhotoMissirapar Missira KEITA, responsable Hygiène Sécurité Environnement de EIFFAGE Sénégal 

 

La Société EIFFAGE Sénégal a placé le domaine de la Sécurité comme un axe d'intervention important de sa politique interne. A cet effet, plusieurs séances de sensibilisation et de formation seront organisées durant l'année 2008 dans le cadre de la politique de Responsabilité sociale (RSE) de EIFFAGE Sénégal menée par son Président Directeur Général, Monsieur Gérard SENAC, avec l'appui de ses collaborateurs.

 

En guise de sensibilisation, vous trouverez ci-après un article rédigé par la Responsable HSE de EIFFAGE Sénégal, Madame Missira KEITA, sur le thème « Management de la Santé, de la Sécurité et de l'Environnement dans le secteur du BTP »

 

Le secteur de la construction reste un secteur à haut risque ou les accidents sont fréquents. L'accident est vite arrivé sur un chantier car de nombreux acteurs s'y côtoient et les activités y sont variées. De plus, chaque ouvrage est un produit unique. Les entreprises du BTP doivent s'adapter rapidement aux exigences techniques des Maîtres d'Ouvrage tout en respectant les délais imposés, dans des conditions climatiques, géologiques et environnementales très variables.

 

Tant au cours de la phase conception que de la phase réalisation des travaux, un chantier mobilise un nombre important d'intervenants, tous concernés par la prévention des risques professionnels : maître d'ouvrage, maître d'œuvre, bureaux d'études et de contrôle, entreprises et travailleurs indépendants. Le responsable sécurité joue un rôle majeur dans la prévention des risques et la coordination des différents intervenants.

 

Du point de vue réglementaire, l'employeur a l'obligation d'organiser la sécurité et la santé de ses travailleurs dans tous les aspects liés au travail, conformément au Décret n°2006-1256 du 15 novembre 2006 fixant les obligations des employeurs en matière de Sécurité au Travail, et d'établir un Plan de Sécurité et de Santé pour les chantiers.

Des mesures incitatives existent également dans certains dossiers d'appels d'offres pour lesquels nous devons établir un Plan de Gestion Social et Environnemental tenant compte des exigences du Maître d'ouvrage.

 

Il est devenu nécessaire d'avoir une approche nouvelle de la santé et de la sécurité au travail, qui soit partie intégrante de la gestion globale de l'entreprise.

Certains outils de management sont communs à la qualité, à l'environnement et à la santé et sécurité au travail, mais ce n'est pas pour autant que les domaines doivent être confondus. En effet, ces 3 systèmes de management comportent des différences significatives dues à la nature de leurs sujets (les produits, l'environnement et la personne), ensuite au contexte réglementaire et aux solutions techniques et organisationnelles qui seront mises en œuvre.

 

Convertir des principes généraux de prévention en bonnes pratiques de prévention adaptées à l'activité du BTP, est une priorité que les entreprises du BTP doivent se fixer.

Pour mener à bien cette démarche de progrès continu, il faut disposer d'un Service Hygiène, Sécurité, Environnement (HSE) et de correspondants sécurité sur les chantiers dont les compétences doivent être régulièrement renforcées. Ils doivent assurer, entre autre, la sensibilisation aux exigences minimales de sécurité de tout nouveau salarié, celle-ci étant indispensable au progrès interne.

 

L'évaluation régulière de l'impact du système de Management de la Santé/Sécurité au travail et de l'Environnement permet d'améliorer le bilan HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement).

Tout ceci afin de garantir un meilleur niveau de protection de la sécurité et de la santé au sein des entreprises du BTP et permettre à cet engagement d'être un facteur de progrès interne et un atout dans les relations avec les partenaires.