L'expérience du secteur privé sénégalais en matière de stratégie de lutte contre le Sida

PhotoAishaPetitpar le Dr Aïssatou CONTE du Cabinet CFPMI, spécialiste technique dans la lutte contre le Vih en milieu profession-nel, point focal du Secteur privé, consultante technique chargé Vih au sein du Programme de Promotion pour l'Emploi des Jeunes en Milieu Urbain (PEJU/GTZ)

 

La stratégie de lutte est désormais bien déployée au niveau de nombreux acteurs du monde du travail grâce à l'intervention de partenaires au développement (Banque Mondiale, Fond Mondial, BIT et GTZ) mais surtout grâce à une démarche conceptuelle qui vise les trois niveaux d'intervention Macro, Meso et Micro.

 

Au niveau Macro, le Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) vient d'élaborer le nouveau programme 2008-2011 dans lequel le Secteur privé tient une place importante. La Banque Mondiale et le Fonds Mondial ont apporté un soutien important au CNLS pour la réalisation du programme précédent.

 

Au niveau Meso, le Bureau International du Travail (BIT) et la GTZ, à travers le programme PEJU, soutiennent la promotion de la réponse du Secteur privé à cette lutte, en appuyant la mise en place de Comités de Lutte contre le Sida et de programmes sectoriels dans les organisa-tions patronales et professionnelles suivantes : Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP), Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES), Union Nationale des Commerçants et Industriels du Sénégal (UNACOIS Jappo), Mouvement des Employeurs du Sénégal (MEDS), Chambre des Métiers de Dakar (CMD) et Association des Femmes pour la Promotion de l'Entre-prise (AFEPES).

 

Au niveau Micro, plusieurs entreprises appuyées par une assistance technique, dont celle du Cabinet CFPMI, ont pris l'initiative, dans le cadre de leur politique RSE, de financer et mettre en œuvre des programmes « ambi-tieux » de lutte contre le Vih, à l'instar de EIFFAGE sn, CBAO, SHELL Sénégal, FUMOA, COFISAC.