Eco efficience et Responsabilité Sociale de l'Entreprise (RSE)

 

 

PhotoDianepar M. DIANE Abdoulaye est un Ph.D. de Yokohama National University au Japon. Il a fait des recherches sur l'énergie et les formations forestières dans le Parc National de Niokolo-Koba et dans sa périphérie. Il est l'auteur de plusieurs travaux et publications sur « Entreprises et environnement » dans six préfectures du Japon (Kanagawa, Aichi, Miyazaki, Fukui, Nagano et Tochigi) ; en Mongolie, en Chine, en Indonésie, en Malaysie et au Brésil. Il poursuit actuellement des recherches sur la Responsabilité Sociale de l'Entreprise au Sénégal et est directeur du African - Asian Center de l'ISM-DAKAR

 

 

Le développement durable met un accent particulier sur la notion de durabilité dans un secteur précis d'application. La RSE quant à elle est la variante de cette notion de développement durable au sein de l'entreprise. Elle fait référence à des approches spécifiques de durabilité dans le processus de création de richesses en respectant les lois et règlements et en intégrant l'éthique dans l'activité de l'entreprise.

 

Le champ, les outils et méthodes de la RSE ne font pas toujours l'unanimité aussi bien chez les universitaires qu'au niveau des acteurs du monde de l'entreprise. Plusieurs interprétations l'assimilent à tort à la philanthropie alors qu'elle est d'abord une démarche citoyenne de l'entreprise de respecter la législation à laquelle elle est tenue et au delà de faire preuve de volontarisme dans la préservation des intérêts des actionnaires, travailleurs et communautés riveraines ainsi que la protection de l'environnement dans ses différentes composantes.

 

Les changements climatiques et leurs impacts sur l' environnement physique, le cadre de vie et les modes de subsistance des peuples sont en grande partie dûs à l'émission de gaz à effet de serre (GES) subséquente à l'industrie et au processus de création des richesses. L'éco-efficience dans la démarche de production et les technologies utilisées est d'un apport important dans la réduction des GES.

 

De façon plus précise, l'éco-efficience est la création de plus de biens et services en utilisant moins de ressources et en générant moins de déchets et de pollutions. L'intégration et le développement du processus d'éco-efficience dans l'entreprise se résume en quatre grandes approches ou piliers dans un système de management et d'évaluation continue:

 

1.l'efficience du matériel ou de l'outil de production en termes de rapidité et de puissance, de consommation et d'influence sur la santé des travailleurs et sur l'environnement.

 

2.L'intégration volontaire et progressive de l'énergie propre, renouvelable dans la chaîne de production et dans le fonctionnement des installations secondaires.

 

3.L'efficience de la chaîne de production à travers l'application de méthodes de management par la qualité comme le «Kanpan system» pour réduire les pertes en temps, en energie et en matière première.

 

4.L'efficience du traitement des résidus de la chaîne de production, de la collecte et du recyclage des produits déjà utilisés et de leur évacuation.

 

L'éco-efficience ne se limite pas seulement à l'application de technologies qui peuvent être ou coûteuses ou strictement protégées par les lois et traités donc pas facilement accessibles aux entreprises et industries sénégalaises. L'idée d'éco-efficience est avant tout une démarche découlant d'un diagnostic ou d'un audit de tout le système de production et l'application volontaire de procédés et d'approches visant à résorber les pertes de matières et le suivi des produits sur toute la chaîne. Elle s'applique aussi bien aux ressources naturelles ou matières premières, à leur transport, aux sites de transformations, aux produits et à leurs distributions et aux consommateurs. Elle touche enfin à la politique managériale, aux innovations, opportunités et réputation de l'entreprise. L'objectif essentiel étant de parvenir à réduire les impacts environnementaux et sociaux de l'entreprise et à assurer la durabilité du système de production.

 

L'éco-efficience est un aspect important de la Responsabilité Sociale de l'Entreprise sutout dans le secteur industrielle. D'après Villar (2005), elle constitue une approche privilégiée de réduction des gaz à effet de serre et partant, un moyen de lutte contre les changements climatiques. En outre l'éco-efficience réduit les risques encourus par le personnel en contact avec l'outil et la chaine de production en renforçant leurs spécialisations.