2009-07-20 - Communication RSE Senegal au Salon International de la Coopération

"Investir le milieu rural par la Responsabilité Sociale, Sociétale, Environnementale (RSE) .... Pas de Développement durable des entreprises et du Sénégal sans un flux plus important d'investissements productifs sur l'ensemble du territoire et en particulier en milieu rural ».

 C'est cette intime conviction qui le Coordinateur de RSE Sénégal a partagé avec les participants du 2ème Salon international de la Coopération tenu les 29, 30 Juin et 1er Juillet 2009 au Méridien Président lors de sa communication qui a porté sur : « les enjeux de la RSE en tant qu'outil d'intégration des entreprises dans l'économie rurale » ou "comment amener les moyennes et grandes entreprises à contribuer davantage au Développement Economique Rural".

 BandeauSalonCoop

Partant du constat que la majorité des entreprises du Sénégal sont concentrées dans la Région de Dakar et qu'il n'existe qu'une seule entreprise à s'être dotée d'une fonction Développement Durable, à savoir la SODEFITEX, le présentateur s'est interrogé d'une part, sur le modèle de développement industriel du Sénégal et le type de relations existant entre les rares entreprises, notamment agro industrielles, et les acteurs du milieu rural (élus locaux, les populations, les Ong, etc...), et d'autre part sur l'efficience de notre système de coopération internationale au regard des budgets de fonctionnement importants investis souvent sans un impact significatif et une durabilité prouvée.

 

Sur les relations du milieu rural avec le Secteur privé formel, elles sont inexistantes, et avec les grandes et moyennes entreprises, elles sont limitées à de simples contrats commerciaux avec des producteurs ; la contractualisation avec des Collectivités locales et communautés rurales sur des partenariats à dimension sociale, sociétale et environnementale pour un Développement Economique Rural (DER) étant quasi inexistante.

 

Sur la pérennité des programmes et projets, le présentateur  milite pour une plus grande prise en compte des volets économiques, type soutien à des activités génératrices de revenus (AGR) ou à des petites entreprises rurales de production, à côté ou dans les projets à vocation sociale mis en œuvre par l'Etat, les partenaires au développement, les ONG.

 

La promotion de la RSE en son volet sociétal constitue ainsi une excellente opportunité pour un développement économique des zones rurales qui pourtant recèlent d'un potentiel agricole, agro forestier, semi industriel non suffisamment connu et exploité.

 

La Politique de Redéploiement Industriel (PRI) élaborée par l'Etat du Sénégal concourt également à l'intégration des entreprises dans l'Economie rurale mais sa mise en œuvre nécessitant une implication plus soutenue des grandes et moyennes entreprises est trop lente. 

 

Les trois (3) propositions du Coordinateur de RSE Senegal pour accélérer le DER :

1. vulgariser le concept de la RSE auprès des dirigeants d'entreprises afin de susciter leur intérêt pour l'économie rurale et surtout le parrainage d'entreprise rurale de production et de services à valeur ajoutée. La RSE constitue là un excellent outil pour promouvoir l'intégration de nos économies urbaines et rurales.

 

2. favoriser, en relation avec les Grandes et Moyennes entreprises, l'émergence d'entreprises sociales et rurales à valeur ajoutée à partir d'un modèle de renforcement de capacités orientée micro économie intégrant :

  • la formation technique d'acteurs économiques ruraux;
  • la formation de conseillers économiques chargés de la promotion des investissements en milieu rural;
  • le transfert d'une technologie adaptée.

 

3.enfin et surtout créer les conditions cadres et les mesures d'accompagnement permettant d'attirer en zone décentralisée et en zone rurale des Investissements Socialement Responsables (ISR) : statut particulier, incitations, financement adapté, etc...  

 

L'intégralité de la communication du Coordinateur de RSE Senegal en cliquant ici