2007-12-02 - Special Journée Mondiale du SIDA & Secteur privé

PhotoAishaPetitPar le Docteur Aïssatou CONTE

*Point Focal Secteur privé du CNLS (Comité National du Lutte contre le VIH Sida

*Spécialiste technique en VIH Sida et monde du Travail

 

A l'occasion la journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA, fêtée depuis 20 ans tous les 1er décembre, il est important de présenter le bilan de quelques « entreprises leaders » du Sénégal dans la lutte contre cette pandémie, et qui ont mené des activités en 2007 jugées encourageantes. Ces entreprises sont leaders dans le sens où elles ont mené des activités planifiées, documentées et surtout indispensables à une bonne réponse à l'épidémie du Sida au Sénégal. Elles doivent donc partager leurs expériences, à classer dans des exemples de bonne pratique, au niveau national et international.

 

Ces entreprises ont toutes signé la Charte de lutte contre le sida il y a quelques années, ont mis en place un comité de lutte contre le Sida dont les membres ont été formés, ont élaboré et mis en œuvre pour la plupart d'entre elles un plan d'actions de lutte contre le Sida, axé autour d'activités de sensibilisation et de distribution gratuite de préservatifs masculins et féminins.

 

Il s'agit notamment de :

 

fougerolle-FOUGEROLLE qui a mené pratiquement toutes les activités recommandées par les directives internationales, notamment celles de l'Organisation internationale du travail (OIT) pour une bonne réponse à la pandémie dans le milieu du travail, avec des activités de plaidoyers à l'endroit du Top management, de sensibilisation des salariés, des sous-traitants, des habitants de SOMB et THIARE qui sont deux villages traversés par leur chantier de Fatick, de témoignages de personnes vivant avec le VIH, et de dépistage volontaire rendu totalement anonyme par son intégration dans la surveillance médicale annuelle. Ils ont obtenu un taux de dépistage du VIH de 80%. Par ailleurs, FOUGEROLLE accompagnera les villageois de SOMB et THIARE dans le dépistage anonyme des ses habitants en début 2008.

 

CBAO -La CBAO a elle aussi mené des activités de sensibilisation du Top management, et de dépistage de son personnel par le biais de la surveillance médicale. Sur 617 salariés, 71% ont effectué le dépistage du VIH. Par ailleurs, la CBAO a décidé de marquer la journée mondiale de lutte contre le Sida par l'organisation d'un don de sang et d'apporter un appui financier ponctuel au Centre de traitement ambulatoire de l'hôpital de Fann.

 

totallogoNovotelpetit-TOTAL SN et NOVOTEL DAKAR ont elles aussi mené des activités de sensibilisation du Top management. Le dépistage volontaire a été effectué grâce à l'intervention d'unités mobiles de dépistage. Il s'agit de 400 personnes non uniquement composées de salariés de TOTAL SN, et 67% des salariés au NOVOTEL DAKAR.

 

SoboaPetitLogoAfricamer-La SOBOA, AFRICAMER et AMERGER Vieirasa ont quant à elles été appuyées par l'ONG SWAA Sénégal qui a mené des activités de sensibilisation des salariés de ces entreprises, puis effectué le dépistage du VIH, y compris des personnes évoluant dans leur environnement. 468 personnes ont été dépistées à AFRICAMER, 390 à la SOBOA et 246 à AMERGER.

 

LogoCss -La CSS (Compagnie sucrière du Sénégal), grâce à l'appui technique de la Fondation espagnole BARCELONA SIDA 2002 qui fournit également des traitements médicaux, a mis en place depuis septembre 2004 au niveau de son service médical une structure de dépistage et de prise en charge médico-sociale globale des personnes vivant avec le VIH, constitués de travailleurs et d'habitants de Richard Toll. Des séances de sensibilisation sur le VIH sont régulièrement effectuées dans la salle d'attente du service médical, dans l'usine, et au niveau des chantiers. 1308 dépistages ont été effectués en 2007, sans compter celui prévu le 30 novembre 2007. Ce chiffre est en nette progression par rapport à celui de 2006.

Il faut également signaler que la cérémonie de lancement de la Journée mondiale de lutte contre le Sida s'effectuera cette année à Richard Toll, en présence de Madame Viviane WADE, épouse du chef de l'Etat, du Ministre de la santé et de la prévention médicale, de celui de la femme et de l'entreprenariat féminin, des partenaires au développement et de plusieurs autres invités, au cours de laquelle la CSS présentera son exemple de bonne pratique dans la réponse à la pandémie du VIH/SIDA.

 

SarSdePetit-La SAR et la SDE ont-elles aussi sensibilisé leurs salariés mais n'ont pas planifié d'activités de dépistage volontaire et confidentiel du VIH cette année.

 

ShellGrand-SHELL Sénégal s'est associé à la lutte contre le VIH Sida en appuyant à travers l'association « Synergie pour l'enfance » les enfants orphelins du Sida.

 

Des organisations patronales sont également entrain de renforcer le maillon faible de la lutte contre le VIH/SIDA au Sénégal, que constitue le Secteur privé. Il s'agit du MEDS, de l'UNACOIS-JAPPO, de l'AFEPES, de la Chambre des métiers de Dakar et de l'Union des chambres des métiers du Sénégal (UNCS). Elles ont signé la Charte de lutte contre le Sida, ont mis en place des Comités de lutte contre le Sida ou ont prévu de la faire et vont élaborer puis mettre en œuvre sur le court et le moyen terme des plans d'actions de lutte contre la pandémie.

 

La lecture de ces différents niveaux de réponse à la pandémie de SIDA nous permet de tirer les conclusions suivantes :

-L'engagement de la Direction générale et du Top management est indispensable à une bonne réponse à la pandémie du VIH.

-L'élaboration et la mise en œuvre d'une politique de lutte contre le Sida est importante si l'entreprise veut aller loin dans sa réponse à la pandémie.

-L'intégration du dépistage du VIH dans la surveillance médicale semble être le meilleur moyen de garantir la confidentialité et l'anonymat du dépistage dans un environnement aussi étroit que celui de l'entreprise.

-La sensibilisation est une étape indispensable du dépistage du VIH.

APPEL AU LEADERSHIP : ALLEZ VOUS RESTER DANS L'ACTION ?

ALLEZ VOUS PASSER A L'ACTION ?