0000-00-00 - PECHE Guinée- La Banque mondiale alloue 22 millions $ au secteur de la pêche en Guinée et en Maurita

La Banque mondiale (BM) a récemment décidé d’octroyer un financement de 22 millions de dollars à la Guinée et à la Mauritanie. L’allocation de cette somme, qui s’inscrit dans le cadre du Programme régional des pêches en Afrique de l’Ouest (PRAO), permettra de renforcer la gestion, la gouvernance et le traitement de la pêche dans les deux pays, a indiqué l’institution internationale.

Selon Colin Bruce, qui est le responsable de l’intégration régionale pour l’ Afrique à la Banque mondiale, des efforts axés sur la gouvernance de la pêche et la gestion des ressources halieutiques pourraient déboucher sur un bénéfice annuel d’environ 2 milliards de dollars.

«La pêche est un facteur clé de la sécurité alimentaire, de la nutrition et de la création d’emplois en Guinée et en Mauritanie, qui sont deux pays parmi les plus pauvres et les plus vulnérables au monde. En promouvant une pratique durable de la pêche, en intégrant les petits acteurs du secteur à de nouvelles chaînes de valeur et en améliorant la coopération régionale sur des ressources communes, on agira en faveur des populations pauvres et vulnérables qui dépendent de la pêche et on contribuera ainsi à la sortie de crise» a déclaré le dirigeant.

Ce financement intervient dans un contexte où l’exportation des produits de pêche en provenance de la Guinée avait été bannie de l’espace européen l’an dernier en raison de la faiblesse des efforts du pays pour endiguer la pêche illicite non-déclarée et non-règlementée (INN).

http://www.agenceecofin.com/peche/1803-27435-la-banque-mondiale-alloue-22-millions-au-secteur-de-la-peche-en-guinee-et-en-mauritanie