2008-06-01 - Contribution de EIFFAGE Sénégal à l'organisation de la 8ème Biennale de l'Art Africain Contemporain

PhotoSENAC« Toujours dans la continuité et au-delà de notre changement de nom, nous avons voulu confirmer le maintien de nos activités dans les travaux publics ainsi que l'attachement à nos engagements dans le social et le culturel.

 

EIFFAGE Sénégal continue et renforce le soutien à la Biennale de Dakar. Nous avons imaginé une nouvelle exposition avec des œuvres conçues et créées pour cet espace.

 

Notre implication, notre passion et notre foi dans une manifestation essentielle pour toute la communauté artistique sénégalaise et étrangère restera la même : continuons ensemble. »

         Gérard SENAC, PDG de EIFFAGE Sénégal

 

Sous l'égide du Ministère de la Culture, du Patrimoine Historique Classé, des Langues Nationales et de la Francophonie, la huitième édition de la Biennale de l'Art Africain Contemporain se tient à Dakar du 9 mai au 9 juin 2008.

 

Fidèles à leur image de mécène d'Art et parrain de plusieurs artistes locaux, les sociétés EIFFAGE Sénégal, dirigé par M. Gérard SENAC, et AGF Sénégal Assurances dirigé par M. Bernard GIRARDIN, ont largement contribué au succès de l'organisation de cette 8ème Biennale :

 

Du côté de EIFFAGE Sénégal, cette contribution a porté entre autres sur :

  • La disponibilité de M. Gérard SENAC pour présider bénévolement le Comité d'orientation de la Biennale;
  • La mise à disposition des locaux du siège de EIFFAGE Sénégal pour la tenue des expositions des artistes suivants:
    • Tchalé Figueras, peinture
    • Marc Montaret, sculpture
    • Guibril Andrée Diop, sculpture
    • Cheikhou Ba, peinture
    • Soly Cissé, sculpture

 

Du côté de la Société d'assurance AGF Sénégal, la contribution a porté sur la mise à disposition des locaux du siège, sis à l'avenue Abdoulaye Fadiga (face à la Bceao), pour l'organisation de deux expositions :

 

  • «Kermel en devenir»présentée par la Fondation du

Patrimoine du Sénégal avec le soutien du Ministère des Affaires Etrangères de Roumanie et en partenariat avec l'Université d'Architecture et d'Urbanisme Joan Mincu de Bucarest. Le vernissage a enregistré la participation de son Excellence, Simona CORLAN-JOAN, Ambassadeur de Roumanie au Sénégal et de plusieurs ministres et ambassadeurs accrédités.

 ToileTita

  • «TITA Delùssi», un artiste plasticien de notoriété internationale , ouvert aux apports fécondants du monde qui fait ressortir à travers ses œuvres des thèmes identitaires et l'histoire de l'Afrique. Dans les moindres détails, l'artiste se fait découvrir. Du moins, pour celui qui sait l'observer.

 

Au delà de ces deux entreprises, des modèles au Sénégal dans la pratique du Mécénat d'Art, plusieurs autres entreprises de la place ont cette année « prêté » leurs locaux pour héberger les œuvres des artistes, dans le cadre des expositions OFF. Il s'agit de :

-La Sénégalaise de l'Automobile : Judith Quax, photographe

-L'Africaine de l'Automobile : Christine Pillot, "La force énergétique des couleurs"

-Sonatel : Abdoul Aziz Kâne

-Banque de l'Habitat du Sénégal : Collectif d'artistes, "Regards Croisés" organisé par Daouda Dia (Impact)

-Canal Horizons : Saadio Massamba Gastinau

-Total Sénégal : "Odile Rousselet, Kalidou Kassé, Mansour Ciss, Min Sin Kiang, Babacar Niang, Seyni Gadiaga » organisé par Bernard Camp

-Hôtel Sofitel Novotel : "Peintures dans le hall Galeriste : Aram Nawal Bâ"

-Hôtel Sofitel Teranga : Artistes nigérians organisé par la National Gallery of Art, Abuja, Nigeria

-Hôtel Méridien Président : "Jacob Yacouba, Dorethea Exposition" organisée par la Galerie Kemboury

-Collectif d'Hôtels de Saly Portudal : Lamantin Beach / Safari Beach / Hôtel Espadon - Galeriste : Joëlle Le Bussy Fall

-Hôtel Ngor Diarama : Travaux d'élèves de l'école Jean Mermoz

-Hôtel Sokhamon : Claire Goby, Peintures

-Hôtel Océanic : Ben Bop et Jan Keen'art

 

Comme à chaque édition, le défi a été relévé pour l'organisation d'une édition de qualité, source de visibilité et de retombées pour les 48 artistes issus de 15 pays du continent et pour tous les artistes présents dans le Off. Le Dak'art tient ainsi sa place dans l'agenda culturel international et a tout à gagner encore cette année en offrant sur les 4 lieux IN et la centaine d'expositions OFF une vitrine des créations. La Biennale est cette année encore riche en expressions diverses du dialogue interculturel. Le thème de la Biennale n'est-il pas cette année : « Afrique : Miroir ? »