2009-04-30 - L'ARTP en mécène de l'artiste peintre Baye « Mouké » TRAORE

L'Agence de Régulation des Télécommunications et Postes (ARTP) qui expose dans ses locaux plusieurs oeuvres d'artistes acquises dans le cadre du soutien au développement des Arts au Sénégal vient de soutenir l'organisation par la structure Amelle Art, dans les locaux de la Galerie nationale, une exposition de l'artiste plasticien et licier Baye « Mouké » Traoré, Grand Prix du chef de l'Etat pour les Arts en 1996.

 

En toile de fond une peinture interpellatrice : une double interrogation à laquelle nous invite « Mbagne gathie II », ou l'interpellation, une des oeuvres phares de l'exposition .

Après treize ans d'absence, « Mbagne gathie II » se veut une occasion de redécouvrir le « moukéisme » dans sa nouvelle expression qui se résume en peinture sur toile sculptée et tissée. « Je travaille principalement sur deux supports, peinture et tapissage libre (tissé librement sans maquette ou modèle) et le plus souvent sur commande », explique l'artiste. Il a essentiellement jeté son dévolu sur la pureté des lignes avec un bon ancrage sur une gamme chromatique qui navigue entre le jaune, le bleu et le marron.

 

Ce plasticien autodidacte est né le 17 février 1952 à Saint-Louis du Sénégal où il a fait ses études primaires et secondaires. Il s'est formé sur le tas pour enfin voir ses efforts récompensés en étant lauréat des Télécommunications en 1983. Il quitte les Manufactures nationales de tapisserie devenues Manufactures sénégalaises des arts décoratifs de Thiès en 1992 et crée les Ateliers araignées d'où est sortie l'œuvre « Mbagne Gathie » ou les raisons d'une vie qui lui a valu le Grand Prix du chef de l'Etat pour les Arts en 1996.