2010-12-07 - COOPERATION SENEGAL CANADA- les grands axes de la coopération entre les deux pays


L'ambassadeur du Canada au Sénégal, Son Excellence Perry Calderwood, nouvellement accrédité, revient, au cours d'une visite dans nos locaux, sur les grands axes de la coopération entre les deux pays. Révélant que son pays, sur le plan de l'Education, est la deuxième destination à l'étranger pour les étudiants de l'Afrique francophone, l'ambassadeur Calderwood pense également que des entreprises canadiennes peuvent toujours travailler avec l'Etat du Sénégal pour permettre à ce pays de résorber son déficit énergétique. D'une manière générale, le Canada va maintenir sa politique d'ouverture. Ce qui veut dire que le gouvernement de ce pays n'a aucune intention de réduire le chiffre de 250.000 immigrants qui arrivent annuellement dans ce pays.

 

Le Sénégal vu par le Canada

 

Les Canadiens aiment beaucoup le Sénégal. C'est un beau pays qui a un parcours historique remarquable. Sa démocratie est connue et reconnue à travers le monde entier. La Gouverneure générale, Michaëlle Jean, garde un beau souvenir du Sénégal. Elle a beaucoup aimé l'accueil chaleureux que le peuple sénégalais, dans sa diversité, lui avait réservé. Je viens juste de faire deux mois dans ce pays, mais je me rends compte que la Gouverneure générale avait raison : le Sénégal est un magnifique pays. Je pense que je passerai un beau séjour dans ce pays ami du Canada.

 

Bilan d'étape de la coopération entre les deux pays

 

La coopération entre les deux pays se porte très bien. Nous intervenons au Sénégal dans beaucoup de secteurs, notamment l'Education. Je pense que notre collaboration, qui date de 1965, doit être renforcée. En tout cas, c'est l'ambition des deux pays. Le président Abdoulaye Wade a effectué trois visites au Canada. Cela est une excellente chose qui renforce les liens qui unissent les deux pays. De même, la Gouverneure du Canada, Michaëlle Jean, a visité le Sénégal, il y a quelques mois. C'est la preuve de la vitalité de nos relations. Je suis là pour mettre en pratique la volonté exprimée par les plus hautes autorités de mon pays. Mon prédécesseur a effectué un énorme travail. Nous allons nous déployer pour raffermir davantage la coopération entre le Canada et le Sénégal.

 

Appui du Canada au secteur de l'Education

 

Au Sénégal, le Canada intervient beaucoup dans le secteur de l'Education. Cette intervention est mise en œuvre par l'Agence canadienne pour le développement international (Acdi). Nous aidons le gouvernement sénégalais à construire des écoles et à les équiper. C'est un important axe de notre coopération. Je rappelle qu'au mois de janvier prochain, aura lieu la foire de l'éducation. Plusieurs universités et institutions canadiennes prendront part à cet important rendez-vous d'échange et de partage de programmes avec les étudiants sénégalais désireux de poursuivre leurs études au Canada. Avec beaucoup de plaisir, nous pourrions vous donner des informations sur cette foire et faciliter la participation des autorités et des hommes d'affaires sénégalais.

 

Aujourd'hui, le Canada est la deuxième destination pour les étudiants de l'Afrique francophone à l'étranger. Comme vous pouvez le constater, chaque étudiant étranger au Canada bénéficie de nouveaux liens avec le pays. Lorsque l'étudiant rentre au bercail, ses contacts et autres connaissances acquises à l'étranger peuvent lui servir, en termes de relations, dans tous les secteurs.

 

Investissement dans le secteur minier

 

Le Canada est l'un des pays étrangers qui investit le plus dans le secteur minier en Afrique. C'est l'un des rares pays à avoir fait d'importants investissements dans ce secteur. Certes, il n'y a pas encore de grands investissements miniers au Sénégal, mais force est de reconnaître qu'il existe un grand potentiel qui intéresserait les compagnies canadiennes qui sont parmi les meilleures au monde. Donc, il y a au Sénégal un marché à conquérir. En ce qui concerne les infrastructures, le Sénégal a fait d'énormes progrès dans ce secteur où les compagnies canadiennes ont une bonne présence. Je souhaite que cette présence soit renforcée davantage.

 

Retour d'Hydro-Québec au Sénégal ?

 

Il faut signaler que le Canada est un grand pays producteur d'énergies avec des technologies de haute qualité. Je crois qu'il y a là aussi des potentialités à partager pour développer des liens plus étroits entre nos deux pays. Maintenant, pour certains, l'expérience de la compagnie Hydro-Québec n'a pas donné le résultat attendu. En revanche, je pense que des entreprises canadiennes peuvent toujours travailler avec l'Etat sénégalais pour permettre à ce pays de régler son déficit énergétique. Autrement dit, l'espoir est encore permis dans le futur. Parlant de la coopération sénégalo-canadienne, il faut dire que nos deux pays ont signé un accord vieux d'une dizaine d'années. Cet accord dit que notre coopération sera concentrée sur certains secteurs. C'est pourquoi nous avons des programmes à long terme à concentrer sur l'éducation et la sécurité agro-alimentaire.

 

Genre dans la coopération canadienne

 

Nous cherchons toujours à nous rassurer que le rôle et le statut de la femme soient pris en compte dans les programmes. Nous sommes contents de constater que le gouvernement du Sénégal partage cette priorité avec nous. Il faut toujours faire des efforts pour promouvoir l'égalité. Sur ce, j'estime que la société a un rôle important à jouer. En général, les liens entre parlementaires des différents pays sont toujours très positifs. C'est pourquoi le Canada préconise la promotion de ces liens.

 

Politique d'immigration du Canada

 

Le Canada est un pays ouvert à l'émigration. Actuellement, il y a près de 250.000 immigrants qui arrivent au Canada chaque année. Le gouvernement n'a aucune intention de réduire ce chiffre. Notre politique d'ouverture sera maintenue. Dans le débat politique au Canada, j'affirme qu'aucun parti n'est contre l'immigration.

 

Tous les partis, qu'ils soient de gauche ou de droite, partagent cette même vision. Nous reconnaissons que notre succès tout comme notre croissance dépendent de l'immigration. Cependant, il faut préciser que dans notre programme d'immigration, nous cherchons à tirer les personnes qui peuvent s'intégrer facilement dans la société canadienne.

 

Suivi pour l'importation de papier pour les journaux

 

Nous pouvons avec notre collègue qui gère le département commercial de l'ambassade voir dans quelle mesure il est possible de faciliter l'exportation, à partir du Canada, de papier pour les journaux. Je pense que d'un point de vue commercial, nous pourrons chercher des moyens pour faciliter certaines initiatives.

 

Importance de la Francophonie pour le Canada

 

Nous sommes un pays humain et multiculturel. La Francophonie et le Commonwealth sont deux vecteurs de communication et de partage dans le monde. Il n'y a aucune rivalité entre nous et d'autres pays de la Francophonie. C'est une famille très heureuse. Nous sommes un groupe très harmonieux.

Plus d'infos sur http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=65917