2008-02-16 - HYDRAULIQUE- Projet d'approvisionnement en eau et assainissement : 133 millions CFA de l'AFD

En présence de l'ambassadeur de France à Dakar, Jean Christophe Rufin, le Directeur général de l'Agence française de Développement, Jean Michel SEVERINO et le président de l'ONG GRDR (groupe de recherches et de réalisations pour le développement rural), Etienne Beaudoux, ont signé hier, à la Résidence du Consul Général de France à Saint-Louis, une convention de financement qui porte sur l'octroi d'une subvention pour un montant global de 133,8 millions CFA. Ce financement selon M. SEVERINO, est destiné à appuyer un projet d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement.

 

Cofinancé par l'UE dans le cadre de la « Facilité UE/ACP pour l'eau », ce projet d'accès, de gestion de l'eau potable et d'assainissement au Sénégal Oriental (AGEPA) d'un coût total de 790 millions de FCFA et concerne 20 villages situés dans les régions de Matam et de Tambacounda. Dans les départements de Kanel et de Bakel, plus précisément, les taux de couverture en eau potable et assainissement sont très en deçà de la moyenne nationale.

 

Le projet cible les populations les plus défavorisées de cinq communautés rurales, estimées à 12.000 personnes confrontées à d'énormes difficultés pour accéder à l'eau potable.

 

Il comprend a-t-il poursuivi, des investissements hydrauliques et d'assainissement (forages, puits, latrines...), la mise en place d'un dispositif local pour la bonne gestion et la maintenance de ces infrastructures, ainsi qu'un volet expérimental sur la recharge des nappes phréatiques afin d'éviter leur tarissement. C'est un programme qui s'appuiera sur un engagement de nombreux partenaires notamment, l'association française des volontaires du progrès, les conseils ruraux, les agences régionales de développement, la Division Régionale de l'hydraulique de Matam, le GRDR et le groupe de recherche pour l'Eco développement (GRED).

 

L'agence française de développement, à en croire son directeur, finance ce projet dans le cadre de sa nouvelle « Facilité d'Innovation Sectorielle ONG, FISONG ». Cet instrument financier est destiné à prendre en compte les spécificités opérationnelles des ONG, soutenir leurs interventions et faire davantage appel à leurs capacités. La FISONG permet aussi de financer des projets de terrain innovants dans des secteurs définis conjointement entre l'AFD et ces dernières.

 

Depuis sa création en mars 2007, plusieurs appels à manifestation d'intérêt ont déjà été lancés dans le cadre de la FISONG, en faveur de l'eau potable et de l'environnement, mais également, dans les domaines de la formation et de l'insertion professionnelle, de la micro assurance santé, de l'utilisation de l'eau en agriculture. Sur la période 2007-2009, l'AFD entend consacrer 15 millions d'euros à la FISONG.

 

La délégation française conduite par l'Ambassadeur Jean Christophe Rufin et accompagnée du directeur général de la SAED, Mamoudou Dème, a mis à profit son séjour dans la région de Saint-Louis, pour visiter le parc national ornithologique des oiseaux du Djoudj, les zones de production et l'usine de transformation de tomate de la SOCAS, les aménagements des Grands Domaines du Sénégal (GDS), certains périmètres irrigués villageois de Ross-Béthio, avant de s'entretenir avec des responsables d'organisations paysannes de la vallée.

 

L'Ambassadeur Jean Christophe Rufin et sa suite ont eu le temps de s'enquérir de l'état d'exécution des travaux de réhabilitation du Pont Faidherbe, qui en sont actuellement à la phase d'examen et de sondage détaillés des piles. Une étude technique qui va prendre du temps, mais qui permettra, selon M. Rufin, de s'assurer que l'ouvrage sera bien réhabilité et reposera sur une fondation très solide.

 

Ainsi, a-t-il martelé que tout sera mis en œuvre pour honorer l'engagement pris par les présidents Jacques Chirac et Abdoulaye Wade pour réfectionner entièrement ce monument historique qui trône imperturbable au cœur de la capitale du nord, symbole des liens séculaires qui lient la France et le Sénégal.